RDC: Denis Kadima innove avec l’inclusion de la langue des signes au processus électoral

Kinshasa, 30 Juillet 2022- Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis Kadima Kazadi, a animé une matinée électorale, vendredi 29 Juillet, au Centre culturel Boboto, sur le thème “Inclusion de la langue des signes au processus électoral”, devant plusieurs sections des personnes de la communauté sourds-muets venues des différentes provinces du pays.

Accompagné du 2è vice président de cette institution d’appuie à la démocratie, Didi Manara, ce cadre de concertation a été organisé dans le but de promouvoir l’accessibilité du processus électoral par l’interprétation en langue des signes congolaises, en vue de la participation massive des populations sourdes aux élections en République démocratique du Congo.

Avant d’entamer son propos liminaire, le président de la CENI a procédé par l’exemple en communiquant avec l’assistance en langue de signes arrachant une salve d’applaudissements collectifs.

“Je peux vous rassurer qu’aujourd’hui je reconnais cette langue et la valorise en soutenant la Loi organique 022/003 du 3 mai 2022 portant protection et promotion des droits de la personne vivant avec handicap en RDC récemment adoptée et promulguée par le président de la République. C’est dans cet élan que j’ai nommé récemment au sein de mon cabinet deux conseillers, un sourd-muet et un interprète de la langue des signes pour s’occuper des cas spécifiques. Bientôt débute l’enrôlement et l’identification des électeurs et je peux me permettre d’affirmer que la CENI ne considère plus la surdité comme une anomalie mais plutôt une différence”, a relevé Denis Kadima Kazadi.

Bien avant, la ministre déléguée chargée avec les PVH (Personnes vivant avec handicap) Irène Esambo a axé son exposé en analysant quelques dispositions légales relatives aux droits à la participation politique et publique des personnes avec handicap.

Elle a également fait quelques recommandations notamment la prise en compte de l’écriture braille dans la communication, la formation et l’information de la CENI au public pour une prise en compte affective de la donne handicap dans le processus électoral de 2023 en RDC.

A cette cérémonie, Anasthasie Mazanga, qui représentait Rokya Ye Dieng, représentant résident intérimaire du PNUD, a souligné que “l’inclusion des langues des signes congolaise au sein de la CENI est une première en RDC, et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la résolution 72/161 votée en novembre 2017 par l’Assemblée générale des Nations-Unies en faveur de plus de 300 langues des signes utilisées dans le monde dont celles de la RDC selon la Fédération mondiale des sourds. L’implication de cette catégorie spécifique au processus démocratique permet d’accroitre une forte résonance sociale qui a des implications concrètes sur l’ensemble de la population congolaise”.

Au finish, les sourds-muets ont exprimé leur satisfecit à l’endroit du numéro un de la Centrale électorale pour tout ce qu’il entreprend à leur profit.

D’après des statistiques, cette frange non négligeable représente plus ou moins 15% de la population globale en RDC.

Cédric BEYA

Les plus vus

Foot : Félix Tshisekedi rassure du come-back de Luvumbu à l’As V. club

Kinshasa, 23 février 2024- Après résiliation du contrat avec son club au Rwanda pour avoir célébré son but en...

Arrestation du journaliste Bujakera : “Notre justice est malade, je crois qu’il est un peu victime de ça” (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 22 février 2024- Lors du briefing presse, jeudi 22 février, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a réagi...

RDC : Félix Tshisekedi qualifie de “receleur” l’UE après la signature d’un accord sur le développement de la chaîne de valeur avec le Rwanda

Kananga, 22 février 2024- Le Chef de l'État Congolais Félix Tshisekedi a qualifié de “receleur” l'Union Européenne après la...

Kinshasa : Insalubrité au Rond point UPN, la population crie au secours

Kinshasa, 22 février 2024 - Le rond point 24 à l'UPN dans la commune de ngaliema se trouve dans...

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...