Goma : Les groupes de pression réitèrent leur exigence de départ de la Monusco à la délégation gouvernementale

Beni, 31 Juillet 2022- Face à une délégation du gouvernement centrale avec à sa tête le Premier vice Ministre de l’intérieur, les différents couches sociales dont les groupes de pression, les mouvements citoyens et la société civile force vive ont réitéré leur exigence, samedi 30 juillet, à Goma, sur le départ de la Monusco du sol congolais.

Ils ont fait cet appel au cours d’un échange avec cette délégation dans le cadre de l’évaluation des différentes manifestations contre cette force onusienne, accusé d’avoir faillit à sa mission de la restauration de la paix et de la sécurité sur l’ensemble de la province du Nord Kivu et celle de l’Ituri, victimes des atrocités commises par les groupes armés négatives.

Au sortir de la salle, les mouvements citoyens ont, en outre, fait savoir qu’ils ont aussi exigé la fin de l’état de siège, jugé innéfficace sur terrain dans les provinces du Nord Kivu et de l’ituri .

“Nous venons d’échanger avec la délégation des ministres, nous les mouvements citoyens et groupes de pression y compris la société civile. Nous avons recommandé à cette délégation le départ de la Monusco sur le sol congolais si le départ n’est pas effectif nous allons continuer avec les séries de manifestations. Nous recommandons la fin de l’état de siège car c’est une mesure inefficace sur le plan opérationnel, nous demandons l’enterrement digne et sécurisé des nos compatriotes tué lors de manifestations. Nous demandons aussi la libération de nos compatriotes incarcéré dans des prisons. Si rien n’est fait nos manifestations vont se poursuivre”, a déclaré un militant.

Il y a lieu d’indiquer que cette délégation gouvernementale est composée également du ministre de l’industrie et des affaires sociales, humanitaires et solidarité nationale.

Elle a été dépêché suite aux séries de manifestations anti-Monusco durant trois jours successifs dans trois villes de l’Est notamment Goma, Butembo au Nord-Kivu et à Uivra dans Sud-Kivu.

Au moins du vingtaine de civils et trois éléments de la force onusienne ont été tués lors de ces manifestations.

Kakule Frédéric

Les plus vus

Ministère de l’intérieur et sécurité : Jacquemain Shabani entre officiellement en fonction

Kinshasa, 13 juin 2024 : Peter Kazadi et Jacquemain Shabani, respectivement vice-Premier ministre et ministre en charge de l'Intérieur...

RDC: Parcours de Me. Marc Ekila, nouveau ministre de la formation professionnelle

Kinshasa, 13 juin 2024- Marc Ekila poursuit son chemin au sein de l'exécutif national. Après son passage remarquable à...

RDC : Qui est Anthony Nkinzo Kamole, le nouveau directeur de cabinet de Félix Tshisekedi ?

Kinshasa, 13 juin 2024 - Le président de la République, Félix Tshisekedi a nommé un nouveau directeur de cabinet...

RDC-Remise et reprise: Me Marc Ekila prend officiellement les commandes du ministère de la Formation Professionnelle

Kinshasa, 13 juin 2024- Me. Marc Ekila est officiellement entre en fonctions à la tête du ministère de la...

58è Coupe du Congo – agression de l’arbitre du match Oc Renaissance vs FC Tanganyika : La CAF exige des sanctions contre les agresseurs

Kinshasa, 13 Juin 2024 - La Confédération africaine de football ( CAF ) a déploré la situation sécuritaire qui...