Fusillade à Kasindi : “On ne peut pas avoir du mépris vis-à-vis d’un grand pays comme la RDC” (VPM Intérieur)

Goma, 1er Août 2022- Le Vice Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité, (VPM) Daniel Aselo a réagi sur l’incident meurtrier qui s’est passé dimanche 31 Juillet, dans la cité frontalière de Kasindi, en territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Avant de regagner la Capitale de la RDC, le patron de l’intérieur a exprimé sa désapprobation par rapport au comportement des certains casques bleus de la mission des Nations-Unies qui ont ouvert le feu sur les habitants de Kasindi et foncer la barrière.

Le VPM Daniel Aselo qualifie cet acte de bêtise et du mépris vis-à-vis de la République Démocratique du Congo. A l’en croire, le gouvernement congolais va siéger pour étudier la question avant de prendre les mesures idoines qui, après seront communiquées aux populations.

Au nom du gouvernement, j’exprime toute ma désapprobation par rapport à ce qui s’est passé à Kasindi. Pendant que j’étais en train de diriger une réunion à Butembo, les images nous parviennent de-là, dire que les contingents tanzaniens viennent encore commettre la bêtise et nous sommes ent rain de considérer que c’est une mépris et on ne peut pas du mépris vis-à-vis d’un grand pays comme la République Démocratique du Congo. C’est vraiment regrettable ce que ces forces ont fait. Leurs hiérarchies ont été déjà saisies. Je ne voudrais pas m’hasarder pour annoncer des décisions ici. Nous rentrons à Kinshasa le plus rapidement possible; le gouvernement devrait se réunir pour étudier cette question et prendre des mesures qui seront portées à la connaissance de notre peuple”, précise-t-il.

Venus de Kinshasa en compagnie de Modeste Mutinga, ministre des affaires sociales et humanitaires et de Julien Paluku Kahongya de l’industrie et ancien Gouverneur du Nord-Kivu, le VPM de l’intérieur ont rencontré les différentes couches sociales des villes de Goma et Butembo.

Il était question d’écouter les doléances exprimées lors de la manifestation anti-Monusco qui a eu lieu en début de la semaine dernière dans cette partie du pays. Le Ministre de l’intérieur a réitéré la ferme volonté du gouvernement de l’Union sacrée de la nation sur la concrétisation des textes qui le met en relation avec la mission onusienne. Pour lui, Kinshasa a pris les choses au sérieux et le retrait de la Monusco a déjà, même, commencé dans certaines provinces du pays.

“Nous informons à notre population que le gouvernement congolais n’a pas attendu que le porte-parole de la Monusco vienne faire ses déclarations pour que nous nous mettions nous dans un exercice de pouvoir voir la Monusco quitter notre pays. Nous avons avec la Monusco à ce jour un texte qui reprend 18 points qui définissent les conditions et les modalités de retrait de la Monusco. Nous comme gouvernement, nous ne pouvions pas nous exprimer de la même manière et nous l’avons fait , ça fait des mois passés par ce que si vous descendez à Kananga ou à Kalemie, vous ne trouverez jamais la Monusco, tous sont partis et sur base que nous avons eu à signer avec la Monusco. Je demande à notre peuple, à nos populations de l’Est , que nous puissions nous calmer. Le gouvernement de la République prend les choses au sérieux”, a-t-il insisté.

Pour rappel, des éléments de la mission des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo se sont rendus auteurs d’actes de sabotage du poste-fronatlier de Kasindi, au Nord-Kivu. Venus de la République de l’Ouganda pour entrer en RDC, ces éléments ont défoncé la barrière côté congolais.

Ils ont tiré plusieurs balles pour se créer un passage. Deux personnes ont perdu la vie aux côtés d’une dizaine des blessés.

Magloire TSONGO

Les plus vus

RDC – Fin de formation des commandos : “Nous refusons la trahison… Prenez votre travail avec abnégation et détermination pour protéger nos frères et...

Kinshasa, 23 avril 2024 - Débutée depuis le 17 juin 2023, la formation des commandos a été clôturée le...

RDC : Une enquête révèle la décrue du lac Tanganyika

Kalemie, 23 Avril 2024- Après l'enregistrement d'énormes dégâts causés par des inondations liées à la montée des eaux du...

RDC-securité : Le gouvernement renforce la mobilité des unités de la PNC

Kalemie, 23 avril 2024- Le gouvernement congolais a renforcé, lundi 23 avril, la mobilité des différentes unités de la...

RDC-Erreurs matérielles : 19 députés nationaux réhabilités par la Cour constitutionnelle

Kinshasa, 22 avril 2024- 19 députés nationaux invalidés par la cour constitutionnelle ont été réhabilités, par la Cour constitutionnelle,...

RDC: La SOCODA plaide pour la protection des artistes musiciens et de leurs œuvres auprès de la Première ministre

Bunia, 22 avril 2024- Le président de la Société Congolaise de Droits d'auteurs et des Droits voisins ( SOCODA...