Kinshasa : Nicole Bwatshia et le RFUS cogitent sur l’essor de la femme congolaise

Kinshasa, 3 Août 2022- En marge de la journée de la femme africaine célébrée chaque 31 juillet, le regroupement des femmes de l’Union sacrée (RFUS) que chapeaute Pathy Kalanga a réfléchi, mercredi 3 août, à haute voix au cours d’une rencontre organisée à Kinshasa sur le développement de la femme congolaise. Cette rencontre déroulée en présence de Nicole Bwatshia, directeur de cabinet adjoint du Chef de l’État a permis à toutes les participantes de jeter des jalons sur la marche à suivre pour parvenir à l’épanouissement de la femme congolaise dans son ensemble.

Pour la coordonnatrice du RFUS Pathy Kalanga, l’actuel Chef de l’État est sur la bonne voie dans le cadre de la promotion de la femme. Ce faisant, elle et son organisation attendent encore plus de celui qui a été déclaré champion de la masculinité positive.

“La journée a été commémorée depuis le 31 Juillet passé. Nous entant que femmes du regroupement, on a voulu ne pas passer outre la date, on s’est réunie aujourd’hui, on a réfléchi tout haut et on s’est dit certes, c’est une malienne mais aujourd’hui, nous parlons sur la femme de la RDC. Aujourd’hui, nous avons eu à discuter sur les 4 prédécesseurs de l’actuel chef de l’État sur ce qu’a été sa place et aujourd’hui avec l’actuel Chef de l’État qui n’est autre que Félix Tshisekedi où l’on retrouve 27 % dans son effectif dont on se dit fier mais on veut plus”, a-t-elle déclaré.

Elle a soutenu que cet échange les a aidé entant que femmes de l’Union Sacrée de montrer le souci qu’elles ont pour accompagner le champion de la masculinité positive qui n’est rein autre que le chef de l’Etat.

Par ailleurs, elle a laissé entendre qu’après leur sortie officielle, le RFUS est désormais sur terrain pour le début d’une série d’entretiens avec les cadres politiques de cette famille du Chef de l’État ainsi qu’avec ceux qui ont la gestion du pays au quotidien.

Pour sa part, la dircaba du Chef de l’État s’est volontairement proclamée ambassadrice de ce regroupement.

Elle a indiqué que grâce à sa position, elle ne ménagera aucun effort d’être un espèce de pont entre ces femmes et leurs idées auprès du Président de la République.

“Je peux avec ma modeste contribution, les apporter auprès du Chef, parce que vous savez il est le premier genré de la République et surtout le championnat avec grand “C” de la masculinité positive”, a-t-elle promis

Cédric BEYA

Les plus vus

Ituri : Plusieurs cas de la conjonctivite virale signalés à la prison centrale de Bunia

Bunia, 27 mai 2024 - Plus de deux cents (200) pensionnaires sont atteints par l'épidémie de la conjonctivite à...

Infrastructures: Six actions enregistrées par le Foner pour la réhabilitation des routes en RDC

Kinshasa, 27 Ma  2024- Le Fonds National pour l'entretien Routier (Foner) a enregistré six actions pour améliorer l'entretien et...

Kinshasa : Le marché de Matete réduit en cendres par un incendie

Kinshasa, 27 mai 2024- Perte énorme des biens de plusieurs commerçants au marché de la commune de Matete, situé...

Contentieux électoral: le conseil d’État convoque le gouverneur récemment élu de la province du Tanganyika

Kalemie, 27 mai 2024- L'actuel gouverneur de la province du Tanganyika, Kitungwa Muteba Christian a été convoqué devant le...

Linafoot – Play-offs : Mazembe concède sa 1ère defaite en s’inclinant face à Maniema Union 

Kinshasa, 26 Mai 2024 - L'AS Maniema Union a réussi la grosse sensation en infligeant au TP Mazembe sa...