Hommages aux civils tués à Goma: Un élu envisage une motion de défiance contre Christophe Lutundula

Goma, 5 août 2022- Tués le 25 et 27 juillet lors des manifestations anti-Monusco dans la ville de Goma, dix civils ont reçu les derniers hommages du gouvernement provincial du Nord-Kivu ainsi que des populations locales ce vendredi 05 août, à l’esplanade du stade de l’Unité.

Présent à la cérémonie, le député national Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa regrette la disparition d’une trentaine des congolais abattus dans ces manifestations.

Ce député, membre de la commission défense et sécurité à l’Assemblée nationale, envisage une motion de censure contre le Vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères, Christophe Lutundula, s’il ne retire pas la signature de la RDC de l’accord de siège qui l’unit avec la mission de l’organisation des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo (Monusco).

En même temps, il mobilise déjà ses collègues à s’apprêter pour faire partir le patron de la diplomatie au cas où cette exigence ne trouve pas satisfaction.

“[…] Dès la rentrée de septembre, le Ministre des affaires étrangères sera vite interpelé et j’invite mes collègues députés à s’apprêter à signer une motion contre Monsieur Lutundula parce qu’il est simple d’obtenir le départ de la Monusco. Il suffit que le Ministre des affaires étrangères retire notre signature de l’accord de sièges signé en date du 04 mai 2000 par Abdoulaye Hérodia pour le compte de la RDC et par Kamal pour le compte de la Monusco. Il suffit que le ministre signe une lettre. On a pas besoin de 36 morts pour que la Monusco parte. Raison pour laquelle, n’ayant pas assumé sa responsabilité, le ministre des affaires étrangères doit être sanctionné. Si la Monusco ne part pas alors le gouvernement doit partir et pour ça, le parlement doit s’assumer plutôt que d’abandonner la population à des frustrations”, a déclaré M. Kasekwa.

Lors de la cérémonie d’hommages aux dix civils, des militants et quelques membres des familles ont eu des messages clairs envers les casques bleus de la Monusco, ne jurant que pour le départ de cette force onusienne.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Sud-kivu : A peine ouverte, l’assemblée provinciale lance la session 2024

Bukavu, 26 février 2024- La nouvelle assemblée provinciale du Sud-kivu a tenue sa première plénière samedi 24 février 2024. Ce,...

Guerre du M23 : le Pape François s’inquiète de l’escalade des violences dans l’Est de la RDC

Bukavu, 26 février 2024- Le Pape François a exprimé ses inquiétudes face à l'escalade des violences dans l'Est de...

RDC : La demande des plaques d’immatriculation des véhicules se fera désormais en ligne (Ministère des finances)

Bukavu, 26 février 2024- Dans un communiqué rendu public dimanche 25 février 2024, le ministère national des finances a...

Namibie : Félix Tshisekedi et Joseph Kabila aux obsèques de l’ex Président Dr Hage Geingob à Windhoek

Kananga, 24 février 2024- Le Chef de l'Etat congolais Félix Tshisekedi a participé ce vendredi 24 février 2024 aux...

Ituri : 3 rebelles ADF capturés à Mambasa

Bunia, 24 février 2024- Trois éléments du groupe rebelle ADF ont été capturés lors d'une patrouille de combat menée...