Nord-Kivu: Un député provincial déplore les conditions carcérales dans plusieurs villages à Walikale

Gola, 10 août 2022- Le député provincial, Prince Kihangi déplore les conditions carcérales dans la prison centrale, cachots ainsi que les droits humains dans le territoire de Walikale, au Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué de presse rendu public mercredi 10 août à Goma, Prince Kihangi précise que plusieurs personnes sont en détention préventives depuis plus d’une année sans aucun espoir d’être présentés devant leurs juges naturels. A l’en croire, plusieurs maisons pénitentiaires manquent des nourritures et soins des santé pour les prisonniers.

“[…] Les conditions carcérales dans la prison centrale et cachots de Walikale sont demeurées préoccupantes. Elles laissent à dénoncer et n’honorent pas la République Démocratique du Congo. Les détenus et prisonniers peinent à trouver à manger , les soins appropriés de santé ne leur sont pas administrés en cas de maladie et les latrines de la prison sont dans un état de délabrement très avancé qui les exposent aux maladies. Plusieurs personnes sont en détention préventives depuis plus d’une année sans aucun espoir d’être présentés devant leur juge naturel , la chambre foraine se faisant rare. Sur injonctions, mots d’ordre et par trafic d’influence de différentes instances, des prisonniers sont arrêtés et jetés dans des cachots pour y être détenus Au-delà du délai légal”, déplore-t-il.

Et d’ajouter que: “il y a lieu également de dénoncer le fait que des populations du territoire de Walikale, notamment celles du groupement Ikobo , soient contraintes de comparaître devant l’auditorat militaire de Kanyabayonga dans le Lubero , celles de Kisimba devant l’auditorat militaire de Mweso dans le territoire de Masisi et celles de Luberike et une partie de Ihana devant l’auditorat militaire de Goma violant ainsi les compétences et attributions de l’auditorat militaire de Walikale et les limites territoriales”, ajoute-t-il.

Prince Kihangi appelle pour ce faire l’administrateur militaire du territoire de Walikale d’enquêter sur ces allégations en vue de prendre toutes les dispositions nécessaires pour surmonter ce calvaire.

Au même moment, il invite le gouvernement provincial du Nord-Kivu à intervenir pour améliorer les conditions carcérales dans le territoire de Walikale.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Goma :  5 présumés voleurs présentés à la presse

Goma, 24 septembre 2022- Le Maire adjoint de la ville touristique de Goma, le commissaire supérieur Principal Kapend Kamand...

Goma-Appel à deux journées villes mortes: Les forces de l’ordre et de sécurité instruites à contrecarrer d’éventuelles manifestations

Goma, 24 septembre 2022- Un éventuel bras de fer entre acteurs de la société civile, militants des mouvements citoyens,...

Foot – Stage des Léopards : Desabre annonce des changements pour le prochain match

Kinshasa, 24 Septembre 2022 - Sans doute, des multiples changements seront apportés lors de la prochaine rencontre des Léopards....

Sécurité : “La Monusco quittera la RDC après les élections de 2023” (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 24 septembre 2022- Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de la Radio France Internationale et France...

RDC : Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023

Kinshasa, 24 septembre 2022- Le Chef de l'État Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023, grâce...