Nord-Kivu : Petit à petit, disparaît le système de convoi sécurisé des véhicules sur la route Beni-Kasindi,  s’indignent les commerçants

Beni, 13 août 2022- Le système de convoi sécurisé des véhicules sur la route Beni-Kasindi, au Nord-Kivu, disparaît petit à petit. Selon plusieurs sources le mariage entre les forces de l’ordre et les commerçants n’aura été que de courte durée.

Les opérateurs économiques s’indignent déjà de cette situation. Ils déplorent la ruse politique des autorités au niveau de la province qui les ont poussé à lever leur grève.

Un commerçant s’exprimant sous anonymat soutient que les chauffeurs des véhicules prennent désormais d’énormes risques pour franchir les 80 kilomètres du sentier de la mort, sans être escortés dès le lendemain du lancement de ce système de convoi.

D’autres autres usagers dénoncent une certaine légèreté de la part des services des sécurités et s’inquiètent du fait que les militaires engagés pour la cause brillent par leurs absences.

C’est à l’exemple de Jackson Masereka, l’un des usagers de cette route et opérateur économique dans la région. Il appelle les autorités à vite agir pour que ce système de convoi soit encore une fois opérationnel.

“Ce vrai que j’ai déjà été un jour bénéficiaire de ce convoi, mais ce dernier temps le convoi conjoint FARDC-UPDF sur le tronçon Beni-Kasindi ne s’effectue plus. Alors ma crainte est que nous comme usagers, puissions encore une fois être surpris par une embuscade des rebelles ADF. Nous demandons aux autorités compétentes de voir comment faire le plutôt possible pour que ce système reprenne sur cet axe d’intérêt économique”, a déclaré Jackson Masereka, l’un des usagers de cette route et opérateur économique dans la région.

Suite à cette situation d’irrégularité du système de convoi sur cette route, un véhicule marque Dyna est tombé dans une embuscade des rebelles. Au cours de cet incident le véhicule a été incendié, une personne tuée et un autre grièvement blessé.

La victime retrouvée sur le lit de l’hôpital a déclaré avoir pris le risque de franchir seule la route car impatient d’attendre le convoi qui venait de lui faire trainer toute une journée. Plusieurs autres chauffeurs prennent aussi ce même risque chaque jour, ajoute la victime.

Disons que ce système de convoi a récemment été instauré sur cet axe routier Beni-Kasindi, après un mouvement de grève décrété depuis le 08 juillet dernier par des commerçants membres de l’association des entreprises du Congo (FEC).

Cette association avait suspendu des importations et exportations des marchandises via le poste frontalier de Kasindi, pour décrier les tueries des civils, pillages et incendies des véhicules transportant des marchandises sur cette route.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Goma :  5 présumés voleurs présentés à la presse

Goma, 24 septembre 2022- Le Maire adjoint de la ville touristique de Goma, le commissaire supérieur Principal Kapend Kamand...

Goma-Appel à deux journées villes mortes: Les forces de l’ordre et de sécurité instruites à contrecarrer d’éventuelles manifestations

Goma, 24 septembre 2022- Un éventuel bras de fer entre acteurs de la société civile, militants des mouvements citoyens,...

Foot – Stage des Léopards : Desabre annonce des changements pour le prochain match

Kinshasa, 24 Septembre 2022 - Sans doute, des multiples changements seront apportés lors de la prochaine rencontre des Léopards....

Sécurité : “La Monusco quittera la RDC après les élections de 2023” (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 24 septembre 2022- Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de la Radio France Internationale et France...

RDC : Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023

Kinshasa, 24 septembre 2022- Le Chef de l'État Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023, grâce...