Ituri : L’armée libère 17 otages des mains des ADF à Irumu

Beni, 19 août 2022- Au total, dix-sept (17) personnes dont cinq (5) femmes otages des rebelles d’Allied Démocratic forces (ADF), ont été libérés par les forces armées congolaises (FARDC) lors des offensives menées contre ces rebelles la nuit de mardi 15 au mercredi 17 août aux villages Lolwa et Lumalisa, à la limite entre le territoire d’Irumu et Mambasa, dans la province de l’Ituri.

D’après nos sources, ces compatriotes ont été pris en otage par ces ADF lors de leurs différentes attaques aux villages Otomabere, Loya, Kandoyi du territoire d’Irumu et Lumalisa mais aussi Lolwa, en territoire de Mambasa.

Ils ont été conduits à Komanda par la jeep militaire. Ces désormais ex-otages n’ont pas manqué des mots pour remercier les forces loyalistes pour la bravoure ayant abouti à leur libération. Certains d’entre les désormais ex-otages venaient de passer environ 4 mois de captivité.

“On nous avait pris en otage à Lolwa, jusque dans la brousse où on ne connaît pas. Nous venons de totaliser 4 mois et deux semaines entre les mains des ADF. Nous remercions fort le gouvernement congolais à travers les militaires FARDC, qui ont combattu pour nous. Nous étions en train de cultiver pour des rebelles en brousse. Des hommes étaient en train de cultiver et nous on semaient derrière eux le Haricot, Maïs et Soja. Quand nous avons finit les rebelles nous ont dit de partir et cela que nous nous sommes rencontrés avec nos militaires qui nous ont ramenés à la maison”, témoignent certains habitants désormais ex-otages.

La libération de ces civils est un acte loué par l’ONG convention pour le respect des droits humains (CRDH) antenne d’Irumu.

Son Coordonaateur Christophe Munyanderu, appelle une fois de plus l’armée à poursuivre ces rebelles pour mettre définitivement fin à leur aventure dans cette région. Il exhorte par ailleurs la population à se désolidariser des groupes armés.

Nous disons merci à l’armée pour ce travail (…).Nous allons cependant continuer à demander à notre armée de poursuivre des opérations militaires contre ces ADF pour arriver à mettre définitivement fin à leur aventure dans la région, libéré d’autres otages qui restent en captivité. Nous félicitons aussi la population pour la collaboration avec l’armée et les autorités”, a déclaré Christophe Munyanderu.

Ces civils sont libérés après deux attaques successives attribuées aux ADF au village Lolwa, mercredi et jeudi 18 août. Au moins 10 civils ont été tués, un combattant ADF neutralisé et deux autres capturés. Outre des morts, un véhicule et des maisons ont été incendiés par des assaillants.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Tentative de coup d’État en RDC : “Il est fort regrettable que les services de sécurité aient été nargués” (CENCO)

Kananga, 21 mai 2024- Les Archevêques et Évêques membres de la Conférence Épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont à...

Kinshasa: les usagers de l’avenue Nguma satisfaits de la reprise du trafic

Kinshasa, 21 mai 2024- Les usagers de l’avenue Nguma, dans la commune de Ngaliema, ont exprimé leur satisfaction lundi...

Coup d’Etat déjoué : Le camp de Kabund exige la lumière sur ce “théâtre grotesque”

Kinshasa, 21 mai 2024 - Des réactions continuent de s'enregistrer après la tentative du coup d’Etat et l’attaque de...

RDC : Annulation de l’élection du gouverneur du Kongo central

Kinshasa, 20 mai 2024- L'élection de Grâce Bilolo en qualité du gouverneur de la province du Kongo central a...

Tentative de coup d’Etat déjouée et attaque de la résidence de Kamerhe : les députés nationaux de A/A UNC et A/VK 2018 appellent la...

Kinshasa, 20 mai 2024 - La tentative de coup d’Etat déjouée ainsi que l'attaque de la résidence de Vital...