RDC : Ebola réapparaît au Nord-Kivu (officiel)

Kinshasa, 23 août 2022- Après plus d’une année, la maladie à Virus Ebola refait surface dans la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Dans une déclaration rendue publique dimanche 21 août courant, le Ministre de la santé publique a précisé que ce nouveau cas de la maladie à Virus Ebola a été signalé dans la zone de santé de Beni.

Il s’agit d’une femme âgée de 46 ans décédée à l’hôpital général de Beni. Selon le patron de la santé, elle est morte dans un tableau de détresse respiratoire en date 17 août. Les professionnels de la santé à l’hôpital général de Beni avaient effectué un prélèvement de routine “oro-pharyngé”, avant d’envoyer l’échantillon à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) à Goma. Quelques jours après, une souche de la maladie a été confirmée.

“[…] Mes chers compatriotes ! Notre pays, la République Démocratique du Congo vient d’enregistrer un nouveau cas de la Maladie à Virus Ebola (MVE) en date du 17 août 2022 dans la province du Nord-Kivu, dans la zone de santé de Beni, ville de Beni. Il s’agit d’un sujet de 46 ans de sexe féminin hospitalisée en date du 23 juillet 2022 à l’Hôpital Général de Beni, qui est décédée dans un tableau de détresse respiratoire sur un terrain d’immunodépression VIH-tuberculose en date du 15 août 2022 aux soins intensifs de l’HGR Beni. Un prélèvement de routine oro-pharyngé (Swab) a été effectué en date du 15 août 2022 par l’équipe de l’HGR Beni. L’échantillon a été testé positif à la MVE au laboratoire de Beni à Beni puis confirmé au laboratoire de l’INRB à Goma. Le séquençage réalisé au Laboratoire Rodolphe Mérieux de l’INRB-Goma a confirmé la souche Ebola Zaire et a démontré par ailleurs que ce cas est lié à une souche de la 10ème épidémie de 2018 et non à une nouvelle Introduction du virus”, a indiqué le Docteur Mbungani Mbanga Jean-Jacques.

Pour lui, toutes les dispositions nécessaires sont déjà prises pour freiner la nouvelle souche d’Ebola. Pour ce faire, le patron de la santé publique appelle la population du Nord-Kivu et particulièrement celle de Béni à s’impliquer dans la réponse aux côtés des équipes de riposte de la zone de santé.

“[…] Fort de l’expérience acquise dans la gestion de la Maladie à Virus Ebola et avec la disponibilité des vaccins et des molécules thérapeutiques, les équipes de la Division Provinciale de Santé et de la Zone de Santé de Beni sont déjà à pied d’œuvre sur le terrain pour mener les activités de riposte, notamment la décontamination des établissements de soins et des ménages. Le listage et le suivi d’environ 160 contacts identifiés à ce jour, la planification de la vaccination et de la prise en charge des cas, la sensibilisation, etc. J’invite donc la population de la province du Nord-Kivu en général et particulièrement celle de Beni à s’impliquer dans la réponse aux côtés des équipes de riposte de la Zone de Santé. Notre expérience commune récente nous a prouvé que l’engagement de la communauté reste la clé pour contrôler très rapidement toute épidémie”, a-t-il laissé attendre.

En 2018, la maladie à Virus Ebola avait fait plusieurs morts dans la province du Nord-Kivu.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Nord-Kivu- Election des senateurs: La campagne électorale débute ce mercredi (Communiqué )

Goma, 21 mai 2024- Le bureau de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu convoque les députés à une séance plénière, mercredi...

Foot – Liste des Léopards : À la découverte de 3 nouveaux venus

Kinshasa, 21 Mai 2024 - Trois nouveaux visages seront découverts dans la tanière de la RDC lors du prochain...

Ituri : La carence d’eau potable à la base des maladies hydriques à Mambasa

Bunia, le 21 mai 2024 - Plusieurs cas des maladies d'origine hydriques sont enregistrés ces jours dans les villages...

Ituri : La carence d’eau potable à la base des maladies hydriques à Mambasa

Bunia, 21 mai 2024 - Plusieurs cas des maladies d'origine hydriques sont enregistrés ces jours dans les villages des...

Nord-Kivu : 20 personnes interpellées et des effets militaires récupérés dans un bouclage à Beni

Beni, 21 mai 2024- Au total, 20 personnes ont été interpellées par des éléments de la police nationale congolaise...