Conflits Téké et Yaka : “Il n’ y a aucun magistrat à Kwamouth depuis que le procureur général a été tabassé” (Ministre Justice)

Kinshasa, 29 août 2022- Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a dépêché une délégation de membres du gouvernement à la cité de Kwamouth, territoire de la province du Mai-Ndombe pour se rendre compte de la situation d’insécurité qui prévaut dans cette partie du territoire national. Cette délégation conduite par le VPM de l’intérieur et sécurité, accompagné de la Ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, des ministres des Droits humains et celui des Affaires sociales et solidarité humanitaire, s’est imprégnée de la genèse du conflit entre Téké et Yaka, et trouvée la solution pour restaurer la paix dans cette partie de la République.

Membre de cette délégation, la ministre d’Etat, ministre de la Justice Rose Mutombo Kiese a déclaré que la situation est très dramatique à kwamouth et ses environs.

“Il n’ y a aucun magistrat sur terrain depuis que le procureur général a été tabassé, il y a de cela quelques mois. Et par solidarité, tous les magistrats qui étaient dans la province ont pu quitter”, a fait remarquer la patronne de la Justice.

Puis, elle a indiqué : “qu’avec le bureau du Conseil supérieur de la Magistrature, nous allons voir dans quelle mesure combler ce vide qui est criant dans la province de Mai-ndombe. Nous avons trouvé l’inspectorat de l’auditorat militaire de garnison qui est sur place, il y a quelques inspecteurs qui transfèrent les différents détenus vers la ville de Bandundu soit vers Mushie”.

D’après elle, il est grand temps que “nous puisions palier à ce vide de magistrats. Nous devons échanger avec le Conseil supérieur de la Magistrature pour apporter rapidement une solution durable à cette question”.

Lançant un message à la population de Kwamouth, la patronne de la Justice nationale a indiqué que la délégation conduite par le VPM Aselo avait pour mission de restaurer la paix et l’état de droit.

Signalons que le conflit Téké-Yaka a commencé depuis le mois de juin dernier. A l’origine de ce drame communautaire, des malentendus entre les teke qui se considèrent comme originaires et les yaka, autour des redevances coutumières notamment sur la quantité d’obligation à verser aux autorités locales Teke par les non originaires qui sont les Yaka.

Avant de quitter Kwamouth, la délégation gouvernementale a réuni les forces vives de la cité de Kwamouth pour leur rassurer du retour de la paix. Car depuis leur arrivée le jeudi 25 août, certaines communautés ont commencé à regagner leurs domiciles.

Avant et pendant le séjour de la délégation à Kwamouth, les éléments des FARDC et la police ont été déployés dans les forêts de Kwamouth, vœu de la population pour être rassurée du retour effectif de la paix dans leur territoire.
Aussi, la suspension de l’administrateur du territoire par le VPM intérieur et sécurité. Il était accusé par la population d’être complice à la détérioration de la situation sécuritaire dans ce territoire.

Dans son message, le patron de la territoriale a appelé les uns et les autres à la paix, à la cohésion sociale afin de poursuivre avec leurs activités économiques à la veille de la rentrée scolaire. Il a rassuré la détermination du gouvernement de la République d’arrêter l’hémorragie et d’apporter une paix durable entre ces communautés.

Makambo Bernetel

Les plus vus

RDC : Le gouvernement Suminwa bientôt en séminaire de renforcement des capacités

Kinshasa, 17 juin 2024 : Lors de la toute première réunion du Conseil des ministres, autour du Chef de...

RDC: Reconduit au gouvernement, Guy Loando et la nouvelle notabilité de la Tshuapa témoignent une gratitude sincère envers Félix Tshisekedi 

Kinshasa 15 juin 2024- La ville-province de Kinshasa a résonné des échanges passionnés entre Guy Loando, Ministre d’Etat, Ministre...

RDC : Les Sénateurs appelés à choisir entre la majorité parlementaire ou l’opposition avant ce mercredi

Kinshasa, 17 juin 2024 : Avant l'adoption du règlement intérieur et de l'élection du bureau définitif, le bureau d'âge...

Kasaï Central : Un député provincial sollicite la délocalisation du cimetière de Kananga

Kananga, 17 juin 2024- Le député provincial Pierre Sosthene Kambidi a, au cours d'une plénière tenue vendredi 14 juin,...

Kasaï Central : Des poursuites judiciaires recommandées contre l’ancien Gouverneur John Kabeya après une mission d’enquête à la DGRKAC

Kananga, 17 juin 2024- L'Assemblée provinciale du Kasaï Central a résolu de mettre en accusation l'ancien Gouverneur John Kabeya...