Rentrée scolaire au Nord-Kivu : l’ECIDé s’inquiète du sort de la scolarité des enfants venus des zones occupées par le M23

Kinshasa, 04 septembre 2022- A la veille de la rentrée scolaire prévue lundi 05 septembre 2022 sur toute l’étendue du territoire national, quelques cadres du parti de Martin Fayulu, au Nord-Kivu sont descendus dans des sites de cantonnement des réfugiés au quartier Majengo, entrée Nord de la ville de Goma.

A les en croire, la situation trouvée sur place est inquiétante pour ces déplacés ayant fuit les affrontements entre les forces armées de la République Démocratique du Congo et les terroristes du M23 dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Ainsi, au nom de l’ECIDé, ils ont appelé le Gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-General Ndima Kongba Constant à trouver des solutions rapides afin de permettre aux élèves de récupérer toutes les salles pour leur éducation.

[…] Le parti politique ECiDé au Nord Kivu est descendu dans certaines écoles de la ville de Goma et du territoire de Nyiragongo occupées par les réfugiés. l’ECIDé s’inquiète de la situation de ces déplacés qui sont maintenant entassés dans quatre salles à l’Ep Neeema, à raison de plus de 15 ménage par salle, interrogé sur place, les déplacés sollicitent une aide en termes soit de transport pour aller mourir à kibumba que de mourrir à Goma où ils sont maintenant exposés à l’asphyxie ou à des maladies, dans le cas contraire ils réclament une autre place plus ou moins spacieuse dans laquelle ils peuvent vivres mieux qu’ici, le parti politique ECiDé alerte le gouverneur militaire pour trouver une solution le plus tôt rapidement possible afin de permettre aux élèves de récupérer toutes les salles pour leur éducation de qualité“, a fait savoir à dépêche.cd Abner Kiveho, secrétaire exécutif de l’ECIDé Nord-Kivu.

Depuis le 13 juin 2022, la cité frontalière de Bunagana, en territoire de Rutshuru est occupée par les rebelles du M23 soutenus par la RDF. Des milliers des populations civiles se sont déplacées vers des zones supposées sécurisées. Le matin de ce lundi 5 septembre, des dizaines d’enfants déplacés de guerre ont manifesté devant le bureau de l’administration du territoire de Rutshuru. Ici, ils réclament le retour de la paix dans leurs villages.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Séisme en Turquie : Le footballeur Ghanéen Christian Atsu introuvable !

Kinshasa, 06 février 2023 - l'attaquant international ghanéen, Christian Atsu, fait partie des personnages sportifs portés disparus à la...

Attaque ciblée contre un hélicoptère de la Monusco : Kinshasa charge le M23 et l’armée rwandaise

Kinshasa, 06 février 2023 : Dans un communiqué rendu public ce lundi, le gouvernement congolais condamne l’attaque ciblée contre...

RDC – Probable dialogue pour mettre fin aux violences à l’Est : “La Belgique a l’art du compris. Nous sommes prêtes à servir de...

Kinshasa, 06 février 2023 : Après son séjour de 5 jours à Luanda en Angola et à Kinshasa, Capitale...

RDC – Processus électoral : Reçus par une responsable belge, les candidats à la présidentielle émettent des doutes quant à la probité du processus...

Kinshasa, 06 février 2023 : La ministre belge des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, en séjour à Kinshasa, a échangé...

RDC – Socoda : Catherine Kathungu l’emporte au Conseil d’État, l’Assemblée générale fixée au 9 février

Kinshasa, 06 février 2023- Le Conseil d’Etat a tranché, le 3 février dernier, sur l’affaire opposant la ministre de...