Situation sécuritaire dans l’Est: Vital Kamerhe appelle le M23 à déposer les armes

Goma, 13 septembre 2022- Le leader de l’Union pour la nation congolaise (UNC) et ancien Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi Tshilombo est arrivé lundi 12 septembre 2022 dans la ville touristique de Goma, au Nord-Kivu.

En tournée dite “Amani”, pour la paix à l’Est de la République Démocratique du Congo, il a été ovationné par des militants et cadres partis politiques membres de l’Union sacrée de la nation qui l’ont accompagné dans une caravane jusqu’au stade Afia où il a tenu un meeting dans les après-midi.

Dans son adresse à la population, Vital Kamerhe Lwakanyinginyi a invité les rebelles du M23 à déposer les armes avant de les rassurer sur la solution vis-à-vis de leurs réclamations.

[…] Je vais m’adresser aux frères du M23. Si réellement vous êtes congolais comme nous, déposez les armes. Vos problèmes seront débattus et la solution sera trouvée. Vous ne pouvez pas prendre les armes contre les populations pour prétendre faire de réclamations. Le M23 doit quitter Bunagana. Le problème de la RDC, c’est nous qui devons le régler. Le problème de la guerre à Bunagana est sur la table du Gouvernement. Notre Gouvernement doit donner des moyens à notre armée pour en finir”, a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Vital Kamerhe appelle les membres du conseil de sécurité des Nations-Unies à définir clairement le mandat de la Monusco. Pour lui, la question devrait être débattue lors de l’assemblée générale qui aura lieu incessamment à New-York.

“Tout en comprenant votre colère, j’ajoute un élément, le Représentant du SG avait informé que le M23 était devenu comme une armée conventionnelle, et non plus un groupe armé. Nous devrions songer sur la paix. Il y aura une AG des NU, il faudra que les NU disent clairement : Quel est le mandat clair convier à la Monusco pour mettre fin au M23″, a-t-il insisté.

En compagnie de son épouse Hamida Shatur et de plusieurs cadres du parti , des mandataires et députés nationaux, Vital Kamerhe est en tournée à l’Est de la RDC après son acquittement par la cour de cassation. Il va se rendre dans plusieurs coins de la province du Nord et Sud-Kivu.

Magloire TSONGO

Les plus vus

RDC : “La taille du gouvernement sera réduite” (Bahati après échange avec Judith Suminwa)

Kinshasa, 15 avril 2024- L'autorité morale du regroupement AFDC-A Modeste Bahati est d'accord avec la Première Ministre Judith Tukula...

Formation du gouvernement Suminwa : “Ceux qui auront la chance d’être nommés qu’ils réfléchissent sur la manière de répondre aux défis énormes dans un...

Kinshasa, 16 avril 2024 - Vital Kamerhe et ses deux regroupements politiques (A/A UNC et A/VK2018) ont été reçus,...

Formation du gouvernement : Judith Suminwa consulte jusqu’au 19 avril

Kinshasa, 15 avril 2024 : La première ministre de la République démocratique du Congo, Judith Suminwa Tuluka poursuit ses...

Dossier Cardinal Ambongo : “Personne ne peut empêcher le Cardinal de dénoncer les maux qui rongent notre pays” (Martin Fayulu)

Kinshasa, 15 avril 2024 : Empêché d'accéder au salon VIP de l'aéroport international de Ndjili, dimanche 14 avril 2024,...

Crime passionnel : Un ancien vice-ministre du gouvernement FCC-CACH aux arrêts

Kinshasa, 15 avril 2024- Moussa Mondo, ancien vice-ministre des hydrocarbures a passé nuit entre les mains de service de...