Insécurité à l’Est de la RDC : A New-York, Félix Tshisekedi dénonce l’agression Rwandaise

Kinshasa, 21 septembre 2022 : Le Chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi Tshilombo a dénoncé ouvertement, l’agression de la RDC par le Rwanda, sous la couverture du M23 dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Dans son adresse du haut de la tribune des Nations Unies mercredi 20 septembre 2022, à l’occasion de la 77e Assemblée générale, Félix Tshisekedi a dénoncé à haute voix la « mauvaise volonté » du Rwanda dans la restauration de la paix à l’Est de la RDC. Selon lui, le pays de Kagame a, au mépris du droit international, de la charte de l’ONU et de l’acte constitutif de l’Union Africaine, occupé des localités de la province du Nord-Kivu par un groupe terroriste interposé, le mouvement du 23 mars.

En dépit de ma bonne volonté et de la main tendue du Peuple congolais pour la paix, certains de nos voisins n’ont trouvé mieux que de nous remercier par l’agression et le soutien à des groupes armés terroristes qui ravagent l’Est de la RDC. C’est le cas actuellement du Rwanda qui, au mépris du droit international, de la charte de l’ONU et de l’acte constitutif de l’Union Africaine, a, une fois de plus, non seulement agressé , en mars dernier la RDC par des incursions directes de ses forces armées, les RDF, mais aussi occupé des localités de la province du Nord-Kivu par un groupe terroriste interposé, le mouvement du 23 mars, auquel il apporte son soutien matériel de guerre qu’en hommes de troupes“, a-t-il dénoncé.

Et d’ajouter : “Et comme pour défier la communauté internationale, le M23 avec le soutien de l’armée Rwandaise a même abattu un hélicoptère de la Monusco et tué 8 casques bleus, commettant ainsi un crime de guerre. Je dénonce, en ce lieu emblématique de la vie internationale, avec la dernière énergie cette énième agression dont mon pays est victime de la part de son voisin, le Rwanda, sous couvert d’un groupe terroriste dénommé M23.“

Il a par ailleurs appelé le président du conseil de sécurité des Nations Unies de distribuer officiellement aux membres, le dernier rapport des experts de l’ONU sur la situation sécuritaire à l’Est de la RDC.

Au demeurant, pour éclairer la communauté des Nations et mettre fin aux sempiternelles négociations des autorités Rwandaises à ce sujet, le gouvernement congolais réitère sa demande au Président du conseil de sécurité de distribuer officiellement aux membres du conseil le dernier rapport des experts de l’ONU sur la situation sécuritaire à l’Est de la RDC et de le faire examiner avec diligence par lui afin d’en tirer toutes les conséquences qui s’imposent sur le plan du droit de la paix et de la sécurité internationale. Il y va de l’image et de la crédibilité de notre organisation“, a-t-il insisté.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Goma :  5 présumés voleurs présentés à la presse

Goma, 24 septembre 2022- Le Maire adjoint de la ville touristique de Goma, le commissaire supérieur Principal Kapend Kamand...

Goma-Appel à deux journées villes mortes: Les forces de l’ordre et de sécurité instruites à contrecarrer d’éventuelles manifestations

Goma, 24 septembre 2022- Un éventuel bras de fer entre acteurs de la société civile, militants des mouvements citoyens,...

Foot – Stage des Léopards : Desabre annonce des changements pour le prochain match

Kinshasa, 24 Septembre 2022 - Sans doute, des multiples changements seront apportés lors de la prochaine rencontre des Léopards....

Sécurité : “La Monusco quittera la RDC après les élections de 2023” (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 24 septembre 2022- Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de la Radio France Internationale et France...

RDC : Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023

Kinshasa, 24 septembre 2022- Le Chef de l'État Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023, grâce...