Répression de la marche des médecins : Félix Momat juge inappropriée la disposition mise en place pour étouffer cette démarche citoyenne

Kinshasa, 22 septembre 2022- L’ancien vice-ministre en charge de budget, le Docteur Félix Momat a condamné la répression des médecins par les éléments de la Police nationale Congolaise/ville de Kinshasa.

Dans son tweet en réaction à la dispersion par la police mercredi 21 septembre, des médecins descendus dans la rue pour réclamer l’application de l’accord de Bibwa, cet acteur politique a jugé inappropriée la disposition mise en place pour étouffer cette marche citoyenne.

“La violente dispersion de la marche des Médecins réclamant en toute légalité leur mieux-vivre est une expression défaitiste d’un régime incapable d’améliorer le social de sa population. Brutaliser des Médecins tels des vulgaires est digne d’une République bananière Condamnation ferme”, lit-on dans son compte Twitter.

En effet ce mercredi, la Police a empêché une marche des médecins, avec comme bilan des blessés de deux côtés.

Manassé DIBWA

Les plus vus

Kasaï Central : Élu Vice président de l’Assemblée provinciale, Papy Noël Kanku appelle à l’unité de tous les élus provinciaux

Kinshasa, 20 Avril 2024 - Le Vice président de la Fédération nationale des Jeunes de l'Union pour la nation...

RDC : ”On est ici pour mettre définitivement en place la paix, sécurité dans tout l’Ituri” (Jean-Pierre Bemba)

Bunia, le 19 avril 2024- Le vice-premier ministre, ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba est arrivé vendredi dernier en...

Sud-kivu-Retrait de la Monusco : La base de Bunyakiri léguée aux FARDC

Bukavu, le 19 avril 2024- La Mission des Nations-unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) a procédé ce vendredi...

Humiliation du cardinal Ambongo: Les laïcs des confessions religieuses interpellent le gouvernement

Kalemie le 19 avril 2024- La coalition citoyenne des laïcs œucumeniques de toutes les confessions religieuses, mouvements citoyens, organisations...

Succession des pluies à Kinshasa : Des habitants de Kintambo crient au secours

Kinshasa, le 19 avril 2024- Les pluies qui se sont succédées à Kinshasa ont causé plusieurs dégâts matériels dans...