Santé-Répression de la marche des médecins : Au-delà de la condamnation du gouvernement, Félix Momat attend des réparations

Kinshasa, 23 septembre 2022- Le gouvernement de la République par le biais du ministre des droits humains, Fabrice Puela a condamné la répression policière contre les médecins lors d’une marche de protestation organisée mardi 20 septembre à Kinshasa.

Au-delà de cette déclaration du gouvernement reconnaissant aussi la bavure, l’ancien vice ministre du budget et médecin de son état, Félix Momat exige des réparation des préjudices subid par les blouses blanches mais également des poursuites à l’endroit des coupablrs véreux.

Au nom du Gouvernement, le Ministre des droits humains condamne la répression violente des Médecins, autant il reconnaît la noblesse des revendications formulées. Je l’en félicite ! Conséquemment, j’en appelle à la réparation des préjudices subis et à la poursuite des coupables”, écrit sur son compte tweeter officiel.

Il sied de noter que précédemment toujours en rapport avec cette répression ayant fait au mois 4 blessés, Félix Mamot avait farouchement réagi contre cette pratique, qualifiant cette acte digne une “republique bananière.

Les médecins réclament au gouvernement le respect de ses engagements pris dans l’accord de Bibwa en rapport avec le paiement de la prime de risques, logement et transport.

Cédric BEYA

Les plus vus

Goma :  5 présumés voleurs présentés à la presse

Goma, 24 septembre 2022- Le Maire adjoint de la ville touristique de Goma, le commissaire supérieur Principal Kapend Kamand...

Goma-Appel à deux journées villes mortes: Les forces de l’ordre et de sécurité instruites à contrecarrer d’éventuelles manifestations

Goma, 24 septembre 2022- Un éventuel bras de fer entre acteurs de la société civile, militants des mouvements citoyens,...

Foot – Stage des Léopards : Desabre annonce des changements pour le prochain match

Kinshasa, 24 Septembre 2022 - Sans doute, des multiples changements seront apportés lors de la prochaine rencontre des Léopards....

Sécurité : “La Monusco quittera la RDC après les élections de 2023” (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 24 septembre 2022- Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de la Radio France Internationale et France...

RDC : Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023

Kinshasa, 24 septembre 2022- Le Chef de l'État Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023, grâce...