RDC : Le nouveau Chef d’état-major général des FARDC appelé à lancer des offensives contre des groupes armés à l’Est

Beni, 05 octobre 2022- Des réactions s’enregistrent après la nomination par le Chef de l’État congolais, des nouveaux animateurs au sein de l’armée en RDC.

Certaines structures de la société civile, des organisations de défense des droits humains et des acteurs politiques de Beni, au Nord-Kivu, à l’Est du pays, saluent ce changement intervenu à la tête de l’état-major général des Forces Armées de la RDC.

Les animateurs des structures contactées restent convaincus que ces nouveaux cerveaux viendront avec des innovations qui pourraient être bénéfiques à la population congolaise, surtout celle des régions de Beni et Ituri, sous menace des groupes armés locaux et étrangers.

Pour sa part, la société civile du Congo (SOCICO) section Beni, estime qu’il était nécessaire de procéder au changement de l’équipe à la tête de l’armée qui a longtemps travaillée pour expérimenter l’exploit d’autres officiers des FARDC.

Amani Kasiki Étienne indique que la population attend de cette nouvelle équipe les changements.

“Nous attendons de cette nouvelle équipe le changement qui sera constaté par le retour de la paix, c’est-à-dire la restauration de la paix à Beni ville et territoire, en particulier et à l’Est du pays en général. C’est une opportunité pour cette nouvelle équipe de nettoyer cette armée pour enlever tous les Infiltrés qui collaborent avec les groupes armés, ceux qui sont dans la mafia, le business pour ternir l’image de nos combattants FARDC”, a déclaré Amani Kasiki Étienne à dépêche.cd.

De son côté, Christophe Munyanderu, coordonnateur de la CRDH d’Irumu appelle le nouveau chef d’état-major général des FARDC, et toute son équipe nouvellement nommée à passer aux actions concrètes, notamment le lancement des opérations offensives contre les ADF, dans les régions de Beni-ituri en particulier et à l’Est du pays en général.

“Nous appelons la nouvelle équipe à la tête de l’armée Congolaise à lancer des opérations militaires offensives pour anéantir les ennemis qui insécurisent la région de Beni-Ituri (…). Le nouveau chef de l’armée doit savoir que la population a besoin de la paix”, a ajouté Christophe Munyanderu.

Un message similaire est aussi lancé par Maître Achille Kapanga, acteur politique de Beni, au Nord-Kivu.

“Des nouveaux officiers nommés doivent comprendre les circonstances particulières dans lesquelles, ils viennent d’être nommés pour mériter la confiance du Chef de l’État. Ils doivent donc beaucoup travailler pour aussi satisfaire la population. Ils doivent tirer des leçons des failles de leurs prédécesseurs et de leurs points forts pour avoir de l’équilibre et savoir travailler (…). Ils doivent aussi remplir leur mission spéciale de remettre la paix et la sécurité, qui est aussi une mission constitutionnelle de l’armée”, a déclaré Maître Achille Kapanga, acteur politique et notable de Beni, à dépêche.cd.

Disons que parmi les nouveaux officiers promus, figure Chico Tshitambwe Jérôme qui non seulement avance en grade comme général major, mais aussi comme chef d’Etat-Major adjoint en charge des renseignements.

Il y a également le général Yschaligojwa Nduru. Ces derniers ont chacun pendant son temps, combattu les ADF à Beni. Sous leurs commandements, les forces loyalistes ont réussi à déstabiliser l’ennemi jusqu’à tuer une vingtaine des rebelles ADF.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...