Rutshuru: Le Mouvement de la fraternité constate un “délaissement” des déplacés  à Rwasa

Goma, 19 octobre 2022- Le Mouvement de fraternité, une structure oeuvrant dans la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) dit avoir constaté un délaissement des milliers des déplacés ayant fui la guerre des terroristes du M23 dans le site de Rwasa , situé à environ 2 Kilomètres de la commune rurale de Kiwanja.

Selon Adeline Masika Matabishi, coordinatrice Provinciale du “Mouvement de fraternité”, au moins 6800 ménages vivent sans assistance au site de Rwasa.

Sur place, il y a eu ouverture des salles des classes qui sont surpeuplés malheureusement. Le Mouvement de fraternité constate la même situation pour les ex-combattants contonnés dans les groupements de Bwiza, Jomba, Rutshuru et Busanzi. Ceux-ci ne sont pas généralement engadrés par le gouvernement congolais. Seule l’asbl ADDI encadre certains avec des formations en métiers, microcrédit et en entrepreneuriat.

“Nous sommes allés au territoire de Rutshuru la journée de Lundi et Mardi pour palper du doigt la situation que traverse les démobilisés dans différents camps mais également les déplacés qui ont fui les affrontements qui opposent le M23 et les FARDC. Dans le camp des déplacés de Rwasa, nous avons constaté qu’il y pas d’assistance en termes des vivres. Nous avons également assisté à l’ouverture des salles de classes pour les écoliers. Le constat amère est qu’au moins 200 écoliers étudient dans une salle de classe. Nous avons également pris langue avec les dirigeants des démobilisés de différents groupements de Rutshuru dont Bwiza, Jomba, Rutshuru et Busanzi. La difficulté que nous avons rencontré est qu’il y a manque d’engadrement pour leur intégration et insertion effective dans la communauté”, a affirmé Adeline Matabishi.

En septembre dernier, la notabilité du territoire de Rutshuru a alerté sur la mort de trois déplacés suite aux conditions de vie dans le site de Rwasa.

Aimé Mbusa Mukanda a ajouté que beaucoup des déplacés passent des nuits à la belle étoile et vivent sans aide humanitaire.

Magloire TSONGO

Les plus vus

RDC : “La taille du gouvernement sera réduite” (Bahati après échange avec Judith Suminwa)

Kinshasa, 15 avril 2024- L'autorité morale du regroupement AFDC-A Modeste Bahati est d'accord avec la Première Ministre Judith Tukula...

Formation du gouvernement Suminwa : “Ceux qui auront la chance d’être nommés qu’ils réfléchissent sur la manière de répondre aux défis énormes dans un...

Kinshasa, 16 avril 2024 - Vital Kamerhe et ses deux regroupements politiques (A/A UNC et A/VK2018) ont été reçus,...

Formation du gouvernement : Judith Suminwa consulte jusqu’au 19 avril

Kinshasa, 15 avril 2024 : La première ministre de la République démocratique du Congo, Judith Suminwa Tuluka poursuit ses...

Dossier Cardinal Ambongo : “Personne ne peut empêcher le Cardinal de dénoncer les maux qui rongent notre pays” (Martin Fayulu)

Kinshasa, 15 avril 2024 : Empêché d'accéder au salon VIP de l'aéroport international de Ndjili, dimanche 14 avril 2024,...

Crime passionnel : Un ancien vice-ministre du gouvernement FCC-CACH aux arrêts

Kinshasa, 15 avril 2024- Moussa Mondo, ancien vice-ministre des hydrocarbures a passé nuit entre les mains de service de...