M23 au Nord-Kivu : En réaction au communiqué du Rwanda, la DYPRO exige l’expulsion de l’ambassadeur rwandais en poste à Kinshasa

Kinshasa, 28 octobre 2022 : La DYPRO, une plateforme de l’opposition Républicaine en République démocratique du Congo, brise le silence après la récente sortie médiatique du gouvernement rwandais, sur l’offensive des militaires des forces armées congolaises (FARDC), contre les rebelles terroristes du M23, dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu (Est de la République Démocratique du Congo).

Dans une déclaration politique rendue publique jeudi 27 octobre 2022, signé par Maitre Constant Mutamba, dont une copie est parvenue à dépêche.cd, cette plateforme pense que la dernière sortie médiatique du gouvernement rwandais, est une énième preuve de son implication dans l’occupation “illégale et injuste” de Bunagana, par des troupes rwandaises.

Par ailleurs, la DYPRO demande au gouvernement congolais l’expulsion de l’ambassadeur du Rwanda en République démocratique du Congo (RDC), Vincent Karega. Cette plateforme demande aussi au gouvernement de rappeler l’ambassadeur congolais en poste à Kigali.

Dans ce même document, cette plateforme dit se tenir attentive vis-à-vis de l’Office du procureur de la Cour pénale internationale (CPI), où elle a versé une plainte contre Paul Kagame, président du Rwanda, depuis le 26 Septembre 2022. Pour chuter par Maitre Constant Mutamba, félicite vivement les militaires des forces armées congolaises (FARDC), pour les avancées remarquables enregistrées sur les fronts de bataille ces 5 derniers jours au Nord-Kivu.

Rappelons que les combats se sont encore intensifiés tôt ce jeudi 27 octobre entre les FARDC et les rebelles du M23, dans plusieurs localités du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Ces combats se sont déroulés entre autre, vers Kako, près de l’agglomération de Rubare, Nyesisi et Kanombe, dans les environs de la base militaire de Rumangabo, en groupement Kisigari.

Pris de panique, plusieurs habitants des agglomérations de Rugari, Kalengera, voire Kabaya à Rumangabo ont abandonné leurs milieux pour se mettre à l’abri. L’armée maintient toujours ses positions de Kabindi et Rwanguba, sur l’axe Rutshuru-Bunagana, d’après certaines sources officielles citées par nos confrères de la Radio Okapi.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Tentative de coup d’État en RDC : “Il est fort regrettable que les services de sécurité aient été nargués” (CENCO)

Kananga, 21 mai 2024- Les Archevêques et Évêques membres de la Conférence Épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont à...

Kinshasa: les usagers de l’avenue Nguma satisfaits de la reprise du trafic

Kinshasa, 21 mai 2024- Les usagers de l’avenue Nguma, dans la commune de Ngaliema, ont exprimé leur satisfaction lundi...

Coup d’Etat déjoué : Le camp de Kabund exige la lumière sur ce “théâtre grotesque”

Kinshasa, 21 mai 2024 - Des réactions continuent de s'enregistrer après la tentative du coup d’Etat et l’attaque de...

RDC : Annulation de l’élection du gouverneur du Kongo central

Kinshasa, 20 mai 2024- L'élection de Grâce Bilolo en qualité du gouverneur de la province du Kongo central a...

Tentative de coup d’Etat déjouée et attaque de la résidence de Kamerhe : les députés nationaux de A/A UNC et A/VK 2018 appellent la...

Kinshasa, 20 mai 2024 - La tentative de coup d’Etat déjouée ainsi que l'attaque de la résidence de Vital...