RDC-Discours de Félix Tshisekedi: La toile s’enflamme

Kinshasa, 4 novembre 2022- Le Chef de l’État s’est exprimé dans la soirée du jeudi 3 novembre au sujet de l’agression dont est victime la RDC par ses pays voisins dont le Rwanda.

Un discours qui visiblement défrait la chronique. L’activiste des droits de l’homme, Maître Jean-Claude Katende estime que concernant l’unité nationale, il appartient désormais au chef de l’État “de recevoir respectivement l’opposition, la société civile, les jeunes et la majorité pour échanger et recevoir les avis pr la mise en oeuvre de certains appels qu’il a faits”, a-t-il réagi sur son compte twitter.

Toujours dans ce même réseau social, le professeur Sama Bokolombe a également salué ce discours quant à l’appel à l’unité et à la cohésion au-delà des divergences politiques.

Mais, estime que le chef de l’Etat, “aurait dû vider sa pensée à ce sujet par l’annonce concrète des consultations formelles des forces de l’opposition que sont, notamment Kabila, Fayulu et Katumbi”.

Pour le député national, Daniel Mbau, élu de Kinshasa, le chef de État a privilégie la voie de la sagesse. D’où il croit qu’à son avis, “l’appel à la vigilance de la jeunesse et à l’enrôlement dans l’armée créditent ma thèse sur l’institution du Service Militaire Obligatoire conformément à l’art 63 de la Constitution”.

Par contre, l’opposant Noël Tshiani, auteur de la proposition de loi de “congolais né de père et de mère” pense que la RDC doit cesser d’être une république des pleurnichards.

“Elle doit s’assumer en répondant à l’ennemi avec la puissance de feu de façon dissuasive. Sinon, les territoires conquis par l’ennemi par la force ne nous seront pas restitués à cause de notre gentillesse”, a-t-il écrit.

Rappelons que dans son discours, le Chef de l’État a reconnu que la voie de la diplomatie qu’il a privilégié pour vivre le bon visionnage a échoué. Sans déclaré ouvertement la guerre au Rwanda, il a invité l’armée à la défense de l’intégrité du territoire national.

Aussi, il a mis en garde tous les traités civils ou militaires au risque de s’exposer à la rigueur de la loi. Et aussi, il s’est opposé à tout discours xénophobe qui pourrait davantage exacerber les tensions.

Cédric BEYA

Les plus vus

RDC-Gouvernement : MLC et alliés garantissent à Judith Tukula leur soutien à l’Assemblée nationale

Kinshasa, 15 avril 2024- Avec à sa tête, Jean Pierre Bemba, le regroupement politique MLC et alliés a exprimé,...

RDC-Gouvernement : “Judith Suminwa veut avoir des personnes avec des idées novatrices qui permettront de passer des discours aux actions concrètes” (Julien Paluku)

Kinshasa, 15 avril 2024- Le regroupement politique Bloc 50 que chapeaute Julien Paluku s'est dit impressionné par la maîtrise...

Guerre du M23 : “Nous n’allons pas abandonner” (Christian Tshiwewe)

Goma, 15 Avril 2024- Alors que les rebelles du M23 soutenus par les Forces de défense du Rwanda (RDF)...

Guerre du M23 : “Nous n’allons pas abandonner” (Christian Tshiwewe)

Goma, 15 Avril 2024: Alors que les rebelles du M23 soutenus par les Forces de défense du Rwanda (RDF)...

RDC : “La taille du gouvernement sera réduite” (Bahati après échange avec Judith Suminwa)

Kinshasa, 15 avril 2024- L'autorité morale du regroupement AFDC-A Modeste Bahati est d'accord avec la Première Ministre Judith Tukula...