RDC-Sécurité: “Les FDLR, c’est un gros alibi que le Rwanda met au-devant pour justifier ses actions au Congo” (Armée)

Kinshasa, 7 novembre 2022- Le nouveau porte-parole des forces armées de la République démocratique du Congo, le général Major Sylvain Ekenge a soutenu samedi 5 novembre, au cours d’un briefing avec le ministre de la communication, à Kinshasa que le Rwanda mène derrière le M23 une guerre pour sa survie.

Ainsi, pour justifier ses actions criminelles en RDC, il ressort le dossier des rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) mais aussi d’une prétendue attaque des communautés rwandophones pour dissuader l’opinion et aussi de la détourner du vrai problème.

“L’attaque contre les communautés rwandophones est un alibi, il en est de même du problème des FDLR. Si vous avez suivi l’interview du président Kagame à France 24, diffusée à TV5 et aussi à RFI, il a dit que c’est une question de survie du Rwanda. Survie pourquoi ? Imaginez avec l’Ouganda, nous voulons moderniser la route Bunagana, Goma, Kasindi, Beni, Butembo, ils font sortir le M23 pour s’opposer à cette modernisation parce qu’ils ne veulent pas que les véhicules passent tout droit à Mombasa, à Dar es Salam à partir de l’Ouganda, ils veulent que les véhicules puissent transiter à partir du Rwanda. Les FRLR, c’est un gros alibi que Rwanda met au-devant pour justifier ses actions au Congo. Ça c’est une guerre purement de la survie du Rwanda, une guerre économique.”, a-t-il déclaré.

Ce faisant, il a fait savoir que cette machination rwandaise a été mise en branle aussitôt que les opérations militaires dans le cadre de l’état de siège ont visé le fief des FDLR pour les déloger et de permettre le rétablissement total de l’autorité de l’État dans cette partie du territoire national.

“Après avoir nettoyé Masisi à 90%, il fallait basculer dans la deuxième phase des opérations, c’est dans le Nyragongo et le Rutshuru, où se trouve les FDLR et lorsqu’on veut attaquet les FDLR. Le Rwanda fait sortir l’histoire du M23 pour qu’on ne puisse pas attaquer les FDLR”.

A lui d’ajouter : “Je vous informe que le Rwanda a construit une raffinerie d’or et de coltan et qui ravitaille le Rwanda en or et en coltan, ces sont les FDLR. Ces FDLR qui sont là, ont les a rapatrié des milliers au Rwanda et curieusement lorsqu’on attaque les positions de FDLR, on retrouve les mêmes FDLR rapatriés qui sont recyclés par le gouvernement rwandais est renvoyés au Congo. C’est pour faire quoi? Le gouvernement Rwandais trouve au Nord-Kivu une zone d’influence économique qui le fait vivre”, a-t-il révélé.

Pour appuyer ses propres concernant la survie du Rwanda, le général Major a indiqué que d’après les statistiques de la Direction générale de migration (DGM), ) les rwandais sont ceux qui traversent le plus la frontière vers la RDC.

Cédric BEYA

Les plus vus

Namibie : Félix Tshisekedi et Joseph Kabila aux obsèques de l’ex Président Dr Hage Geingob à Windhoek

Kananga, 24 février 2024- Le Chef de l'Etat congolais Félix Tshisekedi a participé ce vendredi 24 février 2024 aux...

Ituri : 3 rebelles ADF capturés à Mambasa

Bunia, 24 février 2024- Trois éléments du groupe rebelle ADF ont été capturés lors d'une patrouille de combat menée...

Ituri: Le militaire auteur du meurtre du journaliste Kambale Fidèle aux arrêts

Bunia, 24 février 2024 - Le militaire auteur du meurtre de Kambale Fidèle, professionnel des médias, abattu, mercredi 21...

RDC: Vital Kamerhe se retire de l’équipe gouvernementale chargée d’expédier les affaires courantes

Kinshasa, 24 février 2024- Alors qu'ils ont reçu l'autorisation du Président de la République d'expédier les affaires courantes, le...

Foot – Ligue des Champions CAF : Le TP Mazembe en quart de finale

Kinshasa, 24 Février 2024 - Le TP Mazembe a validé son ticket pour l'étape des quarts de finale de...