Nord-Kivu : affamé et en détresse, le M23 pille six cantines scolaires à Rutshuru 

Goma, 11 novembre 2022- Quelques semaines après l’installation à Kiwanja et Rutshuru, les rebelles du M23 sont accusés de plusieurs exactions et pillages systématiques de ces biens de la paisible population.

Selon plusieurs sources dans la zone, les cantines scolaires approvisionnées par le programme alimentaire mondial (PAM) ont été pillées par les rebelles du M23 la journée de jeudi 10 novembre 2022.

Ces actes de sale besogne interviennent après que l’armée régulière du FARDC aient procédé à des frappes aériennes de plusieurs positions du M23 notamment à Tchanzu, Runyioni, etc.

Dans une note du service de communication du PAM, il s’agit des repas chauds fournit aux élèves du primaire dans six écoles primaires à Rutshuru. Sans citer nommément le M23 comme auteur, l’agence des nations unies pour l’alimentation déplore ces pratiques et appelle les parties aux conflits à se conformer à leurs obligations en vertu du droit humanitaire international.

“Il nous est revenue que des groupes armés au Nord-Kivu à l’Est de la République Démocratique du Congo notamment à Rutshuru pillent les réserves de nourriture des écoles où le PAM fournit des repas chauds aux élèves du primaire. Six écoles ont été pris jusqu’à présent et les stocks de nourriture ont été pris de force. Le PAM déplore ces pratiques et exhorte toutes les parties au conflit à se conformer à leurs obligations en vertu du droit humanitaire international, à respecter les opérations humanitaires et à garantir un accès sûr et sans entrave aux personnes bénéficiaires de son assistance. L’objectif du PAM est de venir en aide aux populations les plus vulnérables”, explique une note parvenue à dépêche.cd.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) rappelle qu’il ne peut en aucun cas fournir une aide alimentaire aux combattants de quelques nature que ce soit.

“À l’instar d’autres agences des Nations-Unies, le PAM ne peut prendre parti aux conflits et notre travail étant guidé par les princes humanitaires fondamentaux d’humanité, d’impartialité, de neutralité et d’indépendance opérationnelle”, ajoute-t-elle.

Pour rappel, depuis le 20 octobre dernier, les rebelles du M23 ont intensifié les combats dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu. Ceux-ci ont ensuite pris le contrôle de Kiwanja et Rutshuru centre, deux grandes agglomérations où plus de 100 000 habitants se sont déplacés vers les zones supposées sécurisées.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Beni : L’UNPOL forme des policiers congolais en vue des prochaines élections en RDC

Kinshasa, 28 mars 2023- La Police de la MONUSCO (UNPOL) forme depuis lundi 27 mars, des policiers de Beni...

Assemblée nationale : La proposition de loi “de père et de mère” inscrite dans l’agenda de la session

Kinshasa, 28 mars 2023- L'Assemblée nationale a aligné, mardi 28 mars, dans l'agenda des travaux, la très controversée proposition...

Gouvernement Sama 2 – Ministère du Genre : Les femmes de l’UNAFEC remercient le Chef de l’État pour la nomination de Mireille Masangu Bibi

Kinshasa, 28 mars 2023- Une délégation des femmes dites “mamans éléphants”, du parti de l’Union Nationale des Fédéralistes du...

RDC: “Faux, le jus U-Fresh ne tue pas, la justice est saisie pour traquer les auteurs de cette Fake news” (Avocat)

Kinshasa, 28 mars 2023 : U-Fresh entreprise SARL dénonce et condamne avec la dernière énergie, les informations malveillantes contre...

Organisation de la CAN 2025 : Le Maroc et l’Algérie se lancent dans une bataille

Kinshasa, 28 mars 2023 - Le président de la Fédération royale marocaine de Football (FRFM), Fouzi Lekjaa, s'arrange pour...