Médias : Interpellé aux alentours de 10 heures, le journaliste James Mushiya relaxé vers 19 heures (Communiqué)

Kinshasa, 13 novembre 2022- Le groupe de presse ACTU30 informe l’opinion que son journaliste James Mushiya a été relaxé ce dimanche 13 novembre, vers 19 heures.

Interpellé par la police aux environs de 10 heures dans la commune de Masina, alors qu’il assurait la couverture médiatique du retour de Martin Fayulu à Kinshasa, James Mushiya a été conduit dans un poste de police aux alentours de Badara dans la commune de la N’sele.

Notre reporter a été brutalisé par des éléments de la police, au moment de son interpellation, mais se porte bien, quand bien même qu’il a perdu certains de ses biens dont son porte-monnaie et une somme d’argent.

Le groupe de presse Actu30 remercie les autorités pour la diligence et toute la corporation pour la mobilisation.

Actu30 réitère sa volonté de toujours assumer sa mission d’informer l’opinion en tout et pour tout mais aussi partout où l’actualité l’oblige.

Actu30

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...