Paix à l’Est de la RDC : Devant le facilitateur de l’EAC, Christophe Mboso ne tergiverse pas au sujet du dialogue avec le M23

Kinshasa, 15 novembre 2022- Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, avec l’ensemble des membres de son bureau ont échangé avec Uhuru Kenyatta, ancien président du Kenya, en mission de facilitation pour le compte de l’EAC sur la situation sécuritaire en République Démocratique du Congo.

Pour Christophe Mboso, l’État Congolais ne peut pas négocier avec le M23 parce que c’est un groupe terroriste.

Bien avant d’entamer une quelconque démarche, poursuit Mboso, il faudrait que les conditions posées soient respectées, à savoir : les rebelles doivent déposer les armes, quitter les territoires occupés illégalement…

Le speaker de la Chambre basse du Parlement a, par ailleurs, salué la volonté de l’ancien président Kenya pour la cause du Congo.

“Nous allons d’abord remercier le président Uhuru Kenyatta pour avoir accepté cette mission délicate de facilitation. Nous sommes venus répondre à l’appel de la paix. Il a pris cette charge pour essayer de ramener la paix, avec le concours de tous les hommes de bonne volonté. Nous sommes venus lui dire ce que nous pensons pour que la paix revienne d’une manière durable et définitive en RDC”, a déclaré Christophe Mboso N’Kodia.

“Le peuple congolais est pacifique et demande de vivre en paix, fraternité avec tous le Etats voisins”, a-t-il lancé.

Makambo Bernetel

Les plus vus

20 millions € de l’UE pour l’armée rwandaise : Ça choque tout le monde !

Kinshasa, 03 décembre 2022- L'Union européenne (UE) vient de débloquer une enveloppe de 20 millions € au profit de...

Kongo Central : 4 mois après, les victimes de l’accident de Mbuba toujours dans la morgue

Kinshasa, 03 décembre 2022- Les victimes de l'accident du camion citerne transportant de l'essence sont toujours dans la morgue,...

Conflits Téké et Yaka : La Commune de Maluku touchée, déjà 12 morts !

Kinshasa, 03 décembre 2022 : Les conflits entre les peuples Téké et Yaka qui frappent la province de Mai-Ndombe,...

Guerre du M23 : L’évêque du diocèse de Goma appelle les fidèles catholiques à “une prière” pour le retour de la paix

Goma, 03 décembre 2022- Après les massacres de de Kishishe, l'évêque du diocèse de Goma, au Nord-Kivu, appelle les...

Massacre de Kishishe : 3 jours de deuil national décrétés en mémoire des victimes

Kinshasa, 03 novembre 2022 : Le gouvernement de la République vient de décréter 3 jours de deuil national avec...