M23 au Nord-Kivu : Contre l’adhésion de la RDC à l’EAC, Martin Fayulu accuse Félix Tshisekedi de haute trahison

Kinshasa, 16 novembre 2022 : Face à la presse ce mercredi, l’opposant Martin Fayulu est revenu sur la situation sécuritaire dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, où les FARDC continuent de s’affronter contre les rebelles du M23 appuyés par le Rwanda.

“La situation que traverse notre pays en ce moment est on ne peut plus grave. Il y a péril en la demeure, et si nous n’y prenons garde, nous risquons d’être les derniers congolais à avoir vécu en RDC dans ses frontières actuelles. Aujourd’hui, comme hier, les éléments des armées rwandaise et ougandaise, regroupés au sein d’une unité appelée M23, sèment la mort et la désolation dans le Nord-Kivu, notamment à Bunagana, Kiwanja, Rutshuru, Rubare, Rumangabo, Rugari. Maintenant, ils avancent vers Goma”, a-t-il lancé d’entrée.

Et d’ajouter : “Depuis, le Président du Rwanda, M. Paul Kagame, s’est érigé en faiseur de différents présidents qui se sont succédés à la tête de la RDC. C’est inacceptable! Les conséquences de la crise de légitimité et de déni de souveraineté qui en découlent, se font sentir aujourd’hui. Le Rwanda et l’Ouganda se donnent à cœur joie dans la déstabilisation de la partie Est de notre pays qui s’étend dans d’autres parties du territoire national notamment dans le Mai-Ndombe et le Kwilu”.

Martin Fayulu s’est dit contre l’adhésion de la RDC à la Communauté des États de l’Afrique de l’Est (EAC).

“Cette déstabilisation est rendue possible notamment par l’infiltration de toutes les institutions de la République. Et pour mieux contrôler la RDC, ses ennemis l’ont emmenée dans la Communauté d’Afrique de l’Est. Il n’est plus un secret pour personne que Monsieur Tshisekedi est arrivé au pouvoir grâce à Messieurs Kabila et Kagame”, a-t-il poursuivi, avant de dire non à tout processus politique mettant autour d’une table le gouvernement et le M23.

“Les agresseurs ont décidé de mettre autour d’une même table le M23 et le gouvernement de fait de la RDC pour appliquer, une fois de plus, la recette de l’infiltration des institutions congolaises, au moyen de l’intégration et du brassage. En réalité, le processus de Nairobi est un processus de validation de nouvelles frontières des territoires conquis en RDC par le Rwanda”.

Au sujet du processus de Nairobi, l’opposant congolais donne sa position : “Dans cette combine de Nairobi, il est prévu que M. Tshisekedi ramène un accord de cessez-le-feu qui, malheureusement, aura consacré l’occupation. C’est ce que j’appelle le fait accompli d’occupation. Et, c’est cela le vrai but de cette guerre. En effet, Monsieur Tshisekedi a signé de nombreux accords avec les pays qui nous agressent et aucun de ses accords n’a été révoqué. De ce qui précède, j’accuse Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de haute trahison”.

Et de tacler le Chef de l’Etat : “M. Félix Tshisekedi et ses mentors sont cyniquement et désespérément à la recherche d’un argument électoral et de conservation de pouvoir. Ayant, en effet, constaté que M. Félix Tshisekedi ne pourra pas gagner les élections de 2023, ses parrains sont venus à sa rescousse en imposant à la RDC une guerre qu’il devrait gagner, à temps voulu, afin de lui donner l’occasion de se présenter en sauveur de la population congolaise qui ne jure que par la paix. Il aura ainsi “gagné” la guerre mais les territoires conquis par le M23 resteront rwandais et le Rwanda aura allongé ses frontières, Le peuple congolais debout, s’y opposera avec la dernière énergie. Nous disons que la paix se gagne par le combat et non par une trêve. Nous voulons une paix durable et définitive. Toute paix qui viendrait en dehors de l’implication de notre peuple et de nos forces armées, ne pourrait être qu’une paix de façade, comme ce fut le cas avec le CNDP et le M23 1. Le processus de Nairobi obéit au meme modus operandi. C’est donc du déjà vu et nous n’en voulons pas”.

La Rédaction

Les plus vus

Nord-Kivu : la société civile appelle au soutien des opérations FARDC-UPDF après la libération de 57 otages à Beni

Beni, 5 décembre 2022- La société civile salue les efforts fournis dans le cadre des opérations conjointes FARDC-UPDF, qui...

OGEFREM : Le DG William Kazumba en visite de travail au siège de l’UCCA au Cameroun

Kinshasa, 5 décembre 2022- Le Directeur Général de l'Office de gestion du fret multimodal (OGEFREM) William Kazumba Mayombo, en...

Linafoot : V club rejoint Maniema Union en tête du classement

Kinshasa, 5 Décembre 2022 - le grand choc de deux grandes familles verts et noirs entre l'AS V.lub de...

Tanganyika : le budget rectificatif de l’exercice 2022 a atteint plus 240 milliards de francs congolais

Kalemie, 5 décembre 2022- Le gouvernement provincial a présenté samedi 03 décembre, à l'Assemblée provinciale le budget rectificatif de...

Nord-Kivu : Un député provincial échappe “miraculeusement” à une tentative d’assassinat

Goma, 5 décembre 2022- Le convoi du député provincial Saidi Balikwisha a été attaqué la soirée du samedi 03...