Notifications sur les achats d’armes : Le président du comité de sanctions de l’ONU saisi pour la levée de toutes les entraves injustes et sans raison objective

Kinshasa, 18 novembre 2022- La République Démocratique du Congo est autorisée à acheter ou à recevoir officiellement du matériel et des formations militaires, à condition que l’État fournisseur en notifie le Comité des sanctions du conseil de sécurité des Nations-Unies.

l’État congolais ne digère pas cette situation. De ce fait, Christophe Lutundula, Vice-premier ministre congolais en charge des affaires étrangères, a officiellement saisi Michel Xavier Biang, président du Comité des sanctions du Conseil de sécurité, mis en place par la résolution 1533 (2004) concernant la République démocratique du Congo.

Lutundula demande au diplomate onusien d’insérer dans ses recommandations, la requête de la RDC demandant l’annulation du régime des notifications qui frappent tous les fournisseurs d’armes au gouvernement congolais.

“Je viens de saisir le président du comité des sanctions de l’ONU, le représentant permanent du Gabon auprès de cette organisation, qui a conduit la mission d’évaluation de ce comité dans la région des grands lacs, pour lui demander dans son rapport de mission de réhabiliter notre pays dans tous ses droits en tant qu’état souverain. Cela, en levant toutes les entraves injustes et sans raison objectives à la protection de son autorité territoriale”, a déclaré le VPM Lutundula.

Signalons que tous les États membres sont appelés à notifier au Comité, tout envoi d’armes ou de matériel connexe en RDC et toute fourniture d’assistance ou de services de conseil ou de formation ayant un rapport avec la conduite d’activités militaires dans le pays, à l’exception des activités visées par les dérogations.

Ces notifications doivent contenir toutes les informations pertinentes, y compris, selon qu’il convient, l’utilisateur final, la date de livraison prévue et l’itinéraire des envois.

Ces notifications renforcent, selon les Nations-Unies, l’importance d’une surveillance attentive des équipements entrant en RDC, cette surveillance restant un outil essentiel pour prévenir le détournement des stocks nationaux à destination de groupes armés.

Makambo Bernetel

Les plus vus

Nord-Kivu : la société civile appelle au soutien des opérations FARDC-UPDF après la libération de 57 otages à Beni

Beni, 5 décembre 2022- La société civile salue les efforts fournis dans le cadre des opérations conjointes FARDC-UPDF, qui...

OGEFREM : Le DG William Kazumba en visite de travail au siège de l’UCCA au Cameroun

Kinshasa, 5 décembre 2022- Le Directeur Général de l'Office de gestion du fret multimodal (OGEFREM) William Kazumba Mayombo, en...

Linafoot : V club rejoint Maniema Union en tête du classement

Kinshasa, 5 Décembre 2022 - le grand choc de deux grandes familles verts et noirs entre l'AS V.lub de...

Tanganyika : le budget rectificatif de l’exercice 2022 a atteint plus 240 milliards de francs congolais

Kalemie, 5 décembre 2022- Le gouvernement provincial a présenté samedi 03 décembre, à l'Assemblée provinciale le budget rectificatif de...

Nord-Kivu : Un député provincial échappe “miraculeusement” à une tentative d’assassinat

Goma, 5 décembre 2022- Le convoi du député provincial Saidi Balikwisha a été attaqué la soirée du samedi 03...