Nord-Kivu : “L’ICCN à travers Emmanuel Demerode et la fondation Virunga donnent du carburant aux unités du M23” (Muhindo Nzangi)

Goma, 19 novembre 2022- Le Ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, Muhindo Nzangi Butembo accuse le Directeur Provincial de l’institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) de collaborer avec les rebelles du M23 pour déstabiliser la province du Nord-Kivu.

Dans une interview accordée à Top Congo FM, Muhindo Nzangi dit avoir des informations sur plusieurs réunions qu’a tenu Emmanuel Demerode avec les rebelles du M23.

Selon Muhindo, c’est le Directeur Provincial de l’ICCN qui donne du carburant aux rebelles pour leurs faciliter le déplacement dans le territoire de Rutshuru.

“[..]C’est l’occasion pour moi aujourd’hui de dénoncer. Le Directeur de l’ICCN, Emmanuel Demerode qui est resté à Rumangabo, l’hôtel de l’ICCN pour faire pratiquement des QG pour les M23. l’ICCN à travers Demerode et la fondation Virunga, c’est eux qui donnent du carburant aux unités du M23 qui se déplacent dans le terrain. Nous sommes au courant des rencontres qu’ils ont eu à Matebe, soit disant que les M23 s’engagent à protéger le barrage de Matebe et en contrepartie ils vont recevoir le carburant de la valeur de 20 000 dollars. Mais ces sont les véhicules de l’ICCN qui sont utilisés par les rebelles pour assurer leur ravitaillement dans tous les coins qu’ils ont”, a indiqué Muhindo Nzangi.

Et de poursuivre : “je dénonce ça et il faudrait profiter de ce micro pour demander à Madame la Ministre de l’environnement de pouvoir immédiatement procéder, non seulement à la révocation du Directeur Provincial de l’ICCN, mais aussi de mettre fin à ce contrat qui lie son association avec l’Etat congolais à travers la gestion d’un parc aussi stratégique et qui se couvre par un article soit disant qu’il est neutre”, a-t-il précisé.

A l’occasion, le patron de l’enseignement supérieur et Universitaire au pays a annoncé l’insertion dans le programme d’une formation sur la préparation militaire à partir de l’année prochaine. L’objectif est de préparer les étudiants du système LMD sur le maniement d’une arme ; cela pour défendre l’intégrité territoriale menacée par le Rwanda.

“[…] Kagame dans sa tête, il doit prendre une partie du Congo. Je crois qu’il faut tout faire pour qu’il y ait dans le plus bref délai, nous puissions avoir une armée capable de défendre le pays. Je voudrais d’ailleurs vous annoncer qu’au niveau de l’enseignement supérieur et universitaire, nous avons pris l’option aussi de faire ce qu’on appelle de formation sur la préparation militaire à partir de cette année académique, notamment pour les étudiants de L1 LMD. Donc, on veut constituer au sein de l’université des réservistes avec une formation minimum sur le maniement d’armes, sur la réparation d’armes et sur le tirs”, soutient-il.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...