Guerre au Nord-Kivu : Bientôt une nouvelle campagne sur la protection et prévention des violences faites aux femmes et jeunes filles

Kinshasa, 24 novembre 2022 : La division provinciale du genre a annoncé ce jeudi, une nouvelle compagne sur la “protection et prévention des violences faites aux femmes et jeunes filles” dans la province du Nord-Kivu.

Répartie sur une période de 16 jours, cette nouvelle campagne aura pour objectif d’interpeller le uns et les autres sur la nécessité due à la protection des femmes pendant cette période où la province du Nord-Kivu fait face aux attaques des rebelles du M23 et des forces démocratiques alliées (ADF). Faisant partie des femmes leaders du Nord-Kivu, Nelly Kyeya, point focal du mouvement “Rien sans femmes”, a mis au public les difficultés auxquelles font face les femmes et jeunes filles au niveau du camp des déplacés de Kanyaruchinya et Don Bosco au Nord de la ville de Goma.

“Nous sommes en train de voir déjà la non prise en compte des besoins spécifiques des femmes. Vous allez remarquer que le paquet des réponses déjà attribuées aux femmes au niveau du camp de déplacés cause problème. Il y a des viols qui ont été enregistrés pendant la période des conflits et dans laquelle nous continuons à être. C’est une occasion pour nous de condamner ce qui se passe. Nous avons eu aussi à enregistrer quelques plaintes en matière des jetons, je dirai les fléaux jetons sexuellement transmissibles”, a-t-elle fait savoir.

Et de poursuivre : “Donc avoir accès à certains endroits des déplacés qui commencent à être conditionner par certaines personnes de mauvaise foi. Et donc, c’est important la protection de la femme et de la jeune fille dans cette situation est importante. Le fait que les femmes n’accèdent pas à certains, font à ce que les jeunes filles soient exposées aux abus et exploitations sexuelles même par la communauté autre et les autres personnes même au sein du camp”, poursuit-elle.

Avec comme thématique “Unissons-nous ! Tous ensemble pour la protection et la prévention des violences faites aux femmes et jeunes filles dans le contexte des conflits au Nord-Kivu”, les femmes de la ville de Goma appellent à la responsabilité.

“La particularité de la nouvelle campagne est liée au fait que nous en avons marre ; que dans les situations des conflits, les femmes sont toujours victimes des violences sexuelles basées sur le genre. Nous lançons le même message parce que le problème continue par ce que nous voulons un changement”, a-t-elle martelé.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Nord-Kivu : la société civile appelle au soutien des opérations FARDC-UPDF après la libération de 57 otages à Beni

Beni, 5 décembre 2022- La société civile salue les efforts fournis dans le cadre des opérations conjointes FARDC-UPDF, qui...

OGEFREM : Le DG William Kazumba en visite de travail au siège de l’UCCA au Cameroun

Kinshasa, 5 décembre 2022- Le Directeur Général de l'Office de gestion du fret multimodal (OGEFREM) William Kazumba Mayombo, en...

Linafoot : V club rejoint Maniema Union en tête du classement

Kinshasa, 5 Décembre 2022 - le grand choc de deux grandes familles verts et noirs entre l'AS V.lub de...

Tanganyika : le budget rectificatif de l’exercice 2022 a atteint plus 240 milliards de francs congolais

Kalemie, 5 décembre 2022- Le gouvernement provincial a présenté samedi 03 décembre, à l'Assemblée provinciale le budget rectificatif de...

Nord-Kivu : Un député provincial échappe “miraculeusement” à une tentative d’assassinat

Goma, 5 décembre 2022- Le convoi du député provincial Saidi Balikwisha a été attaqué la soirée du samedi 03...