RDC-Exploitation illicite des minerais dans le Haut-Uélé: Un notable indexe les chinois

Goma, 27 novembre 2022- Le notable Mbay Odigaz J. Placide dénonce l’exploitation illicite, mieux le pillage des ressources naturelles dans plusieurs coins de la province du Haut-Uelé, à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Dans un message parvenu à Dépêche.cd, Mbay Odigaz alerte sur la léthargie autour de la gestion du patrimoine minier dans le territoire de Watsa. Malgré des fortes contestations de la population locale, M. Odigaz pointe du doigt les chinois qui, depuis plusieurs mois exploitent illégalement les minerais au détriment des populations locales.

Outre l’irrationalité, les exploitants étrangers detruisent l’environnement sous le parrainage des autorités locales.

“[…]Aujourd’hui, dans le Haut-Uélé, les mines d’or sont remplis des sujets chinois qui exploitent de manière illicite l’or, le fer et autres minerais sous un silence criminel des autorités qui gèrent cette province. Vidées au jour le jour de ses ressources sans s’en inquiéter ces étrangers ne pensent pas aux effets dévastateurs de la flore et de la faune sur la génération future. Le territoire de Watsa est devenu un vaste carré minier où tous les expatriés viennent tirés des grands bénéfices au détriment de la population autochtone”, regrette-t-il.

Et de poursuivre : “Ils ne respectent tout d’abord pas la législation en vigueur en apportant des industries comme le cas de Kibali Gold Mining mais ils apportent une exploitation sauvage et artisanale qui remet en cause la prospérité. Où sont les élus provinciaux et nationaux pour dénoncer cet état de chose ? L’espoir du peuple s’est envolé… Le parlement provincial et le gouvernement provincial n’ont-ils pas vraiment un rôle à jouer?”, se demande-t-il.

J.Placide Mbay en appelle à une mobilisation collective pour faire échec au vol des ressources naturelles de sa province. Cet acteur de défense des droits humains appelle la population locale à la vigilance.

Par ailleurs, il invite Félix Tshisekedi à déployer une autre commission pour arrêter les sujets chinois et surtout suspendre cette exploitation qui contribue nullement à la croissance économique du pays.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Nord-Kivu : L’armée prévoit des tirs d’exercice d’armes lourdes et légères mercredi 28 février à Nyaleke

Goma, 27 février 2024- Le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, le capitaine Antony Mualushayi annonce, dans un...

Nord-Kivu : la grève des pétroliers impacte déjà plusieurs secteurs de la vie à Beni

Beni, 27 Février 2024- Deuxième jour de grève ce mardi 27 février 2024, des importateurs des produits pétroliers dans...

DGCDI: Les agents réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire et avantages légaux

Goma, 27 février 2024- L'intersyndicale de la Direction générale des corridors de développement Industriel (DGCDI), un service technique du...

Ituri : Les enfants des femmes détenues à la prison Centrale de Bunia en difficulté alimentaire

Bunia, 27 février 2024 - Ils sont au total quinze (15) enfants dépendants de leurs mères toutes détenues à...

Sud-Kivu – Retrait de la Monusco : “La base de Kamanyola sera fermée le 28 février” (Bintou Keita)

Kinshasa, 27 février 2024 : La cheffe de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO),...