Droits de l’homme: Le ministre Puela lance les assises commémoratives des victimes des crimes graves commis en RDC

Kinshasa, 9 décembre 2022- En marge de la journée internationale des Droits de l’homme célébrée à travers le monde chaque 10 Décembre de l’année, le ministère des droits Humains Fabrice Puela a lancé à la place des évolués, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa, 3 jours de commémoratives des victimes des atrocités et crimes graves commis en RDC depuis plus de décennie.

Le coup d’envoi a été donné en présence de plusieurs personnalités politiques dont la ministre du Genre et famille, des victimes ainsi que la population congolaise venus se recueillir devant le mémorial créé pour la circonstance.

La député nationale Christelle Vuanga, présidente de la commission genre et famille de l’Assemblée nationale Christelle Vuanga a également assisté à cette cérémonie.

Brossant en quelques mots le contexte de ces atrocités, elle a déploré la non reconnaissance jusque-là des massacres à l’Est de la RDC comme génocide du fait que les auteurs ne sont pas bien identifiés. Ce, avant de féliciter le Ministre Puela pour les efforts consentis dans la lutte.

De son côté, Iyananio, président de la commission Droits de l’homme toujours à la même chambre basse du Parlement a quant à lui invité le peuple congolais à la réconciliation et à la culture du pardon tout en plébiscitant le Ministre des Droits Humains pour la mise en œuvre de la justice transitionnelle.

C’est sous le choc et des larmes aux yeux qu’une Mamie Utsudi, victime de la guerre de 6 jours de Kisangani a témoigné comment ses parents ont été massacré, mais s’est vu être réparé grâce aux efforts du Ministre des Droits Humains après 22ans.

A son tour, Albert Fabrice Puela Ministre des Droits Humains a déclaré ouvert les assises d’exposition des images des victimes des atrocités et crimes graves ainsi que de la commémoration de la journée internationale des Droits de l’homme.

Il a, à cet effet, salué l’implication du Président de la République dans la pacification de l’Est de la RDC et projet d’organiser un colloque pour parler des génocides congolais tout en invitant les congolais à la prise de conscience.

Dans la foulée, il a annoncé au public venu pour la circonstance, la publication d’un livre blanc qui reprendre tous les cas de violation des droits de l’homme.

Par ailleurs, il a annoncé avec grande satisfaction de la signature avec le Premier Ministre du décret loi portant création d’un établissement sur le fonds national de réparation dénommée FONAREV.

La rédaction

Les plus vus

Namibie : Félix Tshisekedi et Joseph Kabila aux obsèques de l’ex Président Dr Hage Geingob à Windhoek

Kananga, 24 février 2024- Le Chef de l'Etat congolais Félix Tshisekedi a participé ce vendredi 24 février 2024 aux...

Ituri : 3 rebelles ADF capturés à Mambasa

Bunia, 24 février 2024- Trois éléments du groupe rebelle ADF ont été capturés lors d'une patrouille de combat menée...

Ituri: Le militaire auteur du meurtre du journaliste Kambale Fidèle aux arrêts

Bunia, 24 février 2024 - Le militaire auteur du meurtre de Kambale Fidèle, professionnel des médias, abattu, mercredi 21...

RDC: Vital Kamerhe se retire de l’équipe gouvernementale chargée d’expédier les affaires courantes

Kinshasa, 24 février 2024- Alors qu'ils ont reçu l'autorisation du Président de la République d'expédier les affaires courantes, le...

Foot – Ligue des Champions CAF : Le TP Mazembe en quart de finale

Kinshasa, 24 Février 2024 - Le TP Mazembe a validé son ticket pour l'étape des quarts de finale de...