Droits de l’homme: Le ministre Puela lance les assises commémoratives des victimes des crimes graves commis en RDC

Kinshasa, 9 décembre 2022- En marge de la journée internationale des Droits de l’homme célébrée à travers le monde chaque 10 Décembre de l’année, le ministère des droits Humains Fabrice Puela a lancé à la place des évolués, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa, 3 jours de commémoratives des victimes des atrocités et crimes graves commis en RDC depuis plus de décennie.

Le coup d’envoi a été donné en présence de plusieurs personnalités politiques dont la ministre du Genre et famille, des victimes ainsi que la population congolaise venus se recueillir devant le mémorial créé pour la circonstance.

La député nationale Christelle Vuanga, présidente de la commission genre et famille de l’Assemblée nationale Christelle Vuanga a également assisté à cette cérémonie.

Brossant en quelques mots le contexte de ces atrocités, elle a déploré la non reconnaissance jusque-là des massacres à l’Est de la RDC comme génocide du fait que les auteurs ne sont pas bien identifiés. Ce, avant de féliciter le Ministre Puela pour les efforts consentis dans la lutte.

De son côté, Iyananio, président de la commission Droits de l’homme toujours à la même chambre basse du Parlement a quant à lui invité le peuple congolais à la réconciliation et à la culture du pardon tout en plébiscitant le Ministre des Droits Humains pour la mise en œuvre de la justice transitionnelle.

C’est sous le choc et des larmes aux yeux qu’une Mamie Utsudi, victime de la guerre de 6 jours de Kisangani a témoigné comment ses parents ont été massacré, mais s’est vu être réparé grâce aux efforts du Ministre des Droits Humains après 22ans.

A son tour, Albert Fabrice Puela Ministre des Droits Humains a déclaré ouvert les assises d’exposition des images des victimes des atrocités et crimes graves ainsi que de la commémoration de la journée internationale des Droits de l’homme.

Il a, à cet effet, salué l’implication du Président de la République dans la pacification de l’Est de la RDC et projet d’organiser un colloque pour parler des génocides congolais tout en invitant les congolais à la prise de conscience.

Dans la foulée, il a annoncé au public venu pour la circonstance, la publication d’un livre blanc qui reprendre tous les cas de violation des droits de l’homme.

Par ailleurs, il a annoncé avec grande satisfaction de la signature avec le Premier Ministre du décret loi portant création d’un établissement sur le fonds national de réparation dénommée FONAREV.

La rédaction

Les plus vus

LAMUKA-Retrait volontaire de Muzito: “C’est un gros mensonge de Martin Fayulu”, déclare le SG de Nouvel Élan

Kinshasa, 1er avril 2023- Le parti politique Nouvel Élan a réagi ce 1er avril au cours d'une conférence de...

Médias-Redynamisation du CSAC : Christian Bosembe en tournée européenne pour mobiliser les partenaires

Beni, 1er Avril 2023- Le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC), Christian Bosembe, séjourne...

RDC: Le Panel des Experts de la société civile dénonce les “massacres” de plus de 20 jeunes à Lubumbashi

Goma, 1er avril 2023- Le Panel des Experts de la société civile de la République Démocratique du Congo dénonce...

Élections 2023: Bras droit de Katumbi, Salomon Idi Kalonda à Goma pour un coup de masse dans le grand Kivu

Goma, 1er avril 2023- A huit mois des élections présidentielles et législatives en République Démocratique du Congo (RDC), les...

Enrôlement dans l’AO3 : La CENI accorde à nouveau une période de rattrapage de 10 jours

Goma, 1er Avril 2023- La commission électorale nationale indépendante (CENI) vient d'accorder à nouveau, une période de rattrapage de...