RDC : “La seule alternative pour vaincre le M23 c’est Moïse Katumbi au sommet de l’Etat” (Kakule Saasita)

Kinshasa, 29 décembre 2022 : Les réactions sont divergentes après l’annonce de l’arrestation de deux éléments rwandais qui faisaient l’espionnage auprès du Gouvernement congolais. Au Nord-Kivu, si certains félicitent les services de sécurité pour avoir démantelé ce réseau d’espions, d’autres par contre s’en vont en guerre.

Cadre du parti politique “Ensemble pour la République” et député provincial du Nord-Kivu, Kakule Saasita charge Félix Tshisekedi Tshilombo.

A l’en croire, le Président de la République aurait logé, nourri pendant plus d’une année, ces présumés espions.

M. Saasita estime que le Chef de l’Etat s’est engagé avec un serpent qui lui a tourné le dos. La présentation de ces présumés est une machination du gouvernement de l’Union sacrée de la nation, estime-t-il.

“La population du Nord-Kivu devrait savoir une chose, Tshisekedi a gardé ces espions à Kinshasa pendant environ une année et plus. Il les logeait et il les nourrissait. Aujourd’hui quand il a maintenant la difficulté de les gérer, il commence à les appeler des espions ? Je pense que la population devrait savoir que ce qui se dit là se sont des manœuvres de l’homme qui est maintenant en difficulté. Il a logé le serpent chez lui et aujourd’hui le serpent commence à manger ses enfants, c’est alors qu’il commence à dire ce sont des espions ? Pourtant lorsqu’ils étaient logés chez lui, nourris par lui, il ne les appelait pas des espions. Ce sont les M23 que lui-même avait hébergé, sous prétexte qu’il a un collaborateur, un partenaire, un voisin sérieux qu’on appelle le Rwandais et aujourd’hui il lui tourne le dos. Je m’imagine que l’opinion ne devrait pas croire à cette Machination. Aux abois, on ne peut qu’aller toucher dans la braise chaude cherchant peut-être par où s’accrocher alors qu’en réalité les carottes sont cuites”, a-t-il précisé.

Fils du Nord-Kivu, Kakule Saasita ajoute que la seule alternative pour vaincre les rebelles du M23 est d’amener le chairman Moïse Katumbi au sommet de l’Etat lors des prochains scrutins. Pour lui, Félix Tshisekedi a des mauvais conseillers pour exterminer les rebelles du M23 dans la province du Nord-Kivu.

“La seule alternative c’est Moïse Katumbi, Président de la République. En dehors de celui-là, il n’y a pas d’autres alternatives. Nous avons tenté de donner le minimum de ce que nous pouvons faire comme conseil à celui qui est au pouvoir rien ne marche. Avec Tshisekedi, on peut pas réussir le M23. La seule alternative c’est Moïse Katumbi au sommet de l’Etat”, a-t-il insisté.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Nord-Kivu : 20 personnes interpellées et des effets militaires récupérés dans un bouclage à Beni

Beni, 21 mai 2024- Au total, 20 personnes ont été interpellées par des éléments de la police nationale congolaise...

RDC-Coup d’Etat raté : Le Sénat formule le vœu de voir les forces de sécurité pérenniser l’effort fourni “pour faire échec à ce genre...

Kinshasa, 21 mai 2024- Le bureau provisoire du Sénat de la RDC salue, dans un communiqué rendu public, mardi...

Tentative de coup d’État en RDC : “Il est fort regrettable que les services de sécurité aient été nargués” (CENCO)

Kananga, 21 mai 2024- Les Archevêques et Évêques membres de la Conférence Épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont à...

Kinshasa: les usagers de l’avenue Nguma satisfaits de la reprise du trafic

Kinshasa, 21 mai 2024- Les usagers de l’avenue Nguma, dans la commune de Ngaliema, ont exprimé leur satisfaction lundi...

Coup d’Etat déjoué : Le camp de Kabund exige la lumière sur ce “théâtre grotesque”

Kinshasa, 21 mai 2024 - Des réactions continuent de s'enregistrer après la tentative du coup d’Etat et l’attaque de...