“Tembos Yotama” cité dans le rapport de l’ONU : La Véranda Mutsanga crie au scandale et parle d’une “honte”

Kinshasa, 02 janvier 2023 : Le député national Tembos Yotama a été cité dans le dernier rapport de l’organisation des Nations-Unies comme faisant partie des organisateurs des manifestations anti-Monusco, ayant lieu dans les villes de Goma et Butembo, au Nord-Kivu.

En réaction à l’apparition de plusieurs noms des leaders des mouvements citoyens, groupes et structures de la société dont Tembos Yotama est parmi, la Véranda Mutsanga crie au scandale. Léonce Alikimali, enseignant à l’Université catholique du graben et membre de la Véranda Mutsanga, s’est dit être surpris de voir le nom du député Tembos apparaître dans le rapport des Nations-Unies. A l’en croire, c’est plutôt le rapport de l’élu de Butembo sur les massacres de civils à Béni et Irumu qui toucherait certains leaders de l’ONU. Leone Alikimali estime que même si les Nations-Unies ciblent les individus dans leurs rapports, cela ne va nullement affaiblir les populations civiles pour contester le manque de volonté de la Monusco.

“C’est une honte de plus que les Nations-Unies nous exhibent parce que justement ce que l’honorable Tembos faisait rentre dans le cadre de ce qu’il a comme activité entant que député, entant que représentant, entant que parleur du peuple. Il constate que ça ne va pas dans sa juridiction, dans sa population, comme travail entant que député, il doit le dénoncer. Il a présenté un rapport sur les massacres. Et dans le premier rapport partout où il circulait, on lui posait la question de savoir s’il a déjà eu des informations sur les personnes qui tuent à Béni et la Monusco a été citée par les victimes directes des massacres. Donc, si quelqu’un d’autre peut faire aussi une recherche, une enquête sur les massacres de Beni, il conclura effectivement que la Monusco y est impliquée”, a-t-il martelé.

Léonce Alikimali ajoute que malgré le récent rapport de l’ONU, un autre rapport Yotama est en gestation. Ce rapport va bientôt dévoiler le non dit dans le premier. Cet activiste de la Veranda Mutsanga souligne que la lutte va continuer jusqu’à ce que la République Démocratique du Congo arrive à vivre sans aucun soldat de la Monusco.

Il sied de souligner que dans le rapport de l’ONU, plusieurs leaders des mouvements citoyens et groupes de pression ont été cités. Ceux-ci sont accusés par l’ONU d’avoir commandité les manifestations ayant eu lieu dans plusieurs villes du Nord-Kivu. L’ONU cite notamment Tembos Yotama (Véranda Mutsanga), Ricky Paluku (Véranda Mutsanga) Jimmy Nzialy (Génération Positive-RDC), Éric Bwanapuwa (MNC) et Clovis Mutsuvu de la Lucha.

Quoi savoir du Premier rapport Yotama ?

Dans le rapport de Tembos Yotama sur les massacres de Beni et Irumu, à l’Est de la RDC, plusieurs civils ont été sauvagement abattus par les ADF au vu et au su des casques bleus de la Monusco. Dans ce document de plus de 800 pages, il est reporté 2.237 attaques attribuées aux rebelles ougandais des forces démocratiques alliées (ADF) depuis le début de leurs incursions sur le territoire congolais. Le parlementaire déplore que plus de 7.500 personnes ont été tuées dans les régions de Béni et Irumu.

Après la production de ce rapport, il a multiplié les échanges avec plusieurs personnalités du pays et de la communauté internationale. Tembos Yotama a indiqué que son rapport a déjà atteint la Cour pénale internationale (CPI).

Magloire TSONGO

Les plus vus

Attaque ciblée contre un hélicoptère de la Monusco : Kinshasa charge le M23 et l’armée rwandaise

Kinshasa, 06 février 2023 : Dans un communiqué rendu public ce lundi, le gouvernement congolais condamne l’attaque ciblée contre...

RDC – Probable dialogue pour mettre fin aux violences à l’Est : “La Belgique a l’art du compris. Nous sommes prêtes à servir de...

Kinshasa, 06 février 2023 : Après son séjour de 5 jours à Luanda en Angola et à Kinshasa, Capitale...

RDC – Processus électoral : Reçus par une responsable belge, les candidats à la présidentielle émettent des doutes quant à la probité du processus...

Kinshasa, 06 février 2023 : La ministre belge des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, en séjour à Kinshasa, a échangé...

RDC – Socoda : Catherine Kathungu l’emporte au Conseil d’État, l’Assemblée générale fixée au 9 février

Kinshasa, 06 février 2023- Le Conseil d’Etat a tranché, le 3 février dernier, sur l’affaire opposant la ministre de...

RDC – Enrôlement des électeurs : “Cette carte vous permettra de participer aux élections et d’avoir accès à votre carte d’identité” (Patrick Muyaya)

Kinshasa, 06 février 2023 : Le ministre de la Communication et Porte-Parole du Gouvernement, Patrick Muyaya s’est enrôlé dimanche...