RDC : Un scandale de trop dans des banques de Kinshasa !

Kinshasa, 06 janvier 2023- Kinshasa n’est pas dans son premier scandale avec ses banques. Après la BIAC, Afriland, BGFI et tant d’autres, c’est maintenant le tour d’Equity BCDC.

Cette banque tenue par un groupe Kényan, alerte l’opinion sur un écart de plus de 11.101.970 USD et de 172.500.000 FC constaté au cours de l’intégration progressive intervenue après la fusion. Des chiffres qui représentent 3% de fonds propres et 0,3% du total actif de la banque.

Dans un document qui circule sur les réseaux sociaux, la direction générale de Equity BCDC précise que la banque n’a pas enregistré d’écarts dans les dépôts et les comptes des clients.

Elle souligne par ailleurs que les investigations sérieuses sont en cours.

En outre, Equity BCDC invite toute personne en possession des informations pertinentes sur ce dossier à se rendre au poste de police le plus proche ou d’entrer en contact avec elle.

Ce, avant de rassurer ses clients et partenaires dont les services et opérations ont été interrompus dans toutes ses succursales et points de service à travers le pays du prompt rétablissement dès que possible.

“En tant qu’institution, nous nous imposons les normes les plus strictes en matière de responsabilité et de transparence. Et c’est pourquoi nous rendons ces informations publiques. En conséquence, les personnes habilitées participent aux enquêtes. Nous promettons une conclusion rapide des investigations. Toute personne jugée responsable de cette situation, que ce soit par fraude ou par erreur de commission ou d’omission sera traitée conformément à nos politiques, procédures et valeurs éthiques, et le cas échéant, aux lois du pays”, écrit la Banque.

Le total actif de cette banque est de 3.566.953.000 USD et des fonds propres de l’ordre de 356.215.000 USD, avec une base de clients de 1 743.953. Le dépôt total de ses clients s’élève à 2.987.448.000 USD.

Plusieurs congolais, comme d’autres opérateurs économiques nationaux et étrangers font confiance en cette banque, en dépit des désagréments qui peuvent arriver. Mais, les congolais ont mauvais souvenirs sur différents problèmes rencontrés avec les banques opérant à Kinshasa, à l’exemple de la BIAC dont le dossier peine à être clôturé jusqu’à ce jour.

Le gouvernement de la République est ainsi appelé à ne pas regarder la scène Equity BCDC à distance, mais à en savoir plus pour éviter le pire.

Makambo Bernetel

Les plus vus

RDC: La Première Ministre salue les 11 innovations des génies congolais pour booster le Programme d’Actions du Gouvernement

Kinshasa, 24 juin 2024- La Première Ministre Judith Suminwa a procédé, ce lundi 24 juin 2024, à la clôture...

Exetat 2024: Plus de 15.000 candidats prennent part aux épreuves à la province éducationnelle de l’Ituri 1

Bunia, 24 juin 2024- Le lancement de la session ordinaire de la 57è édition des épreuves de l'examen d'Etat...

Exetat : Plus de 25.000 candidats dont 34% de filles participent à la session ordinaire dans la province éducationnelle Kasaï Central 1

Kananga, 24 juin 2024- Le Vice Gouverneur de la province du Kasaï Central a lancé, lundi 24 juin, les...

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire lance l’Examen d’Etat dans un contexte particulier

Goma, 24 juin 2024 - Le Gouverneur militaire ad intérim du Nord-Kivu, le Général Major Peter Cirimwami Nkuba a...

UNIKIN : “Réviser et Adapter la Constitution à la psychologie de son peuple, revitalise et protège son système politique” (Pr Esambo et Omeonga)

Kinshasa 24 juin 2024 : La faculté de droit public interne (DPI) de l’Université de Kinshasa Unikin) a organisé...