Élections 2023: Me Idriss Okenge se déclare candidat à la présidentielle et se considère déjà comme le prochain Président

Kinshasa, 19 janvier 2023- Maître Idriss Justin Okenge est en ordre de bataille pour la présidentielle qui se pointe à l’horizon. Ce jeudi 19 janvier à la grande salle de Notre Dame de Fatima à Kinshasa, il a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle du 20 décembre 2023 en République Démocratique du Congo.

Devant un parterre de journalistes et plusieurs partisans de son Mouvement d’éveil citoyen appelé “Reprendre”, Me Idriss Okenge a laissé entendre qu’il ne se considère pas comme le futur Président mais plutôt comme le prochain Président de la République Démocratique du Congo.

Car, dit-il, tous les dirigeants congolais qui se sont succédés, n’ont fait que le mimétisme institutionnel par rapport à ce qui a été proposé par les colons ou colonisateurs. En dehors du mimétisme institutionnel, Me Idriss Okenge a déploré par le fait que tous les codes coloniaux aient été reconduits.

“Notre État est un État qui est très malade et si c’était un être humain, il y a longtemps qu’il allait être admis aux urgences, et à cet instant précis personne n’aurait été capable de dire s’il est vivant ou pas. Et donc, s’il donne un semblant de fonctionnement, il s’agit effectivement un fonctionnement posthume d’un État qui n’est plus. Donc, l’État doit revenir. Voilà pourquoi tout le sens de notre mouvement qui s’appelle Reprendre. Notre État est un État à recommencer. S’il revient à la vie tous les groupes armés vont disparaitre d’eux-mêmes”, a-t-il expliqué.

D’après lui, en effet, après la colonisation, la RDC n’est pas passée à autre chose avec une présence oppressive des Nations-Unies depuis 1961 avec l’ONU et actuellement avec la MONUSCO qui était auparavant la MONIC.

Pour lui, la RDC doit sortir de la colonisation car elle ne peut donc pas prétendre aspirer à un État développé tout en bâtissant le développement sur son cadavre. À l’en croire, il faut d’abord traiter ce cadavre qui est la RDC pour lui faire revenir à la vie.

Me Idriss Okenge estime que les peuples congolais sont derrière lui pour gouverner la République Démocratique du Congo.

“Nos dirigeants ne font que répéter ce que les colons faisaient et ils ne réfléchissent pas pour réinventer le Congo. Léopold II a inventé le Congo on peut le dire en quelque sorte entre guillemets. Mais, nous nous devons réinventer ce Congo selon nos besoins à nous, selon notre image je peux dire en quelque sorte et c’est cela qui manque à notre nation depuis 1960 jusqu’aujourd’hui”, a-t-il déclaré.

Et de renchérir : “Moi je sais qu’avec mes idées ou avec mes changements, c’est cette vieille classe politique là que nous voulons changer. Nous ne voulons plus voir les visages de ces naissances politiques. Regardez dans le monde entier chaque pays au moins a eu un nouveau sang. Dans ce pays nous avons convenu des présidents très jeunes avec une classe politique très vieille. Mais maintenant nous avons une classe politique un peu vieille avec quelques jeunes. Jésus-Christ a dit: un vin nouveau outres nouvelles”.

Concernant les alliances politiques, Me Idriss Justin Okenge a lâché qu’il ne devient pas le Président de la RDC comme les autres les sont devenus car il a compris l’enjeu de la RDC.

Cédric BEYA

Les plus vus

Attaque ciblée contre un hélicoptère de la Monusco : Kinshasa charge le M23 et l’armée rwandaise

Kinshasa, 06 février 2023 : Dans un communiqué rendu public ce lundi, le gouvernement congolais condamne l’attaque ciblée contre...

RDC – Probable dialogue pour mettre fin aux violences à l’Est : “La Belgique a l’art du compris. Nous sommes prêtes à servir de...

Kinshasa, 06 février 2023 : Après son séjour de 5 jours à Luanda en Angola et à Kinshasa, Capitale...

RDC – Processus électoral : Reçus par une responsable belge, les candidats à la présidentielle émettent des doutes quant à la probité du processus...

Kinshasa, 06 février 2023 : La ministre belge des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, en séjour à Kinshasa, a échangé...

RDC – Socoda : Catherine Kathungu l’emporte au Conseil d’État, l’Assemblée générale fixée au 9 février

Kinshasa, 06 février 2023- Le Conseil d’Etat a tranché, le 3 février dernier, sur l’affaire opposant la ministre de...

RDC – Enrôlement des électeurs : “Cette carte vous permettra de participer aux élections et d’avoir accès à votre carte d’identité” (Patrick Muyaya)

Kinshasa, 06 février 2023 : Le ministre de la Communication et Porte-Parole du Gouvernement, Patrick Muyaya s’est enrôlé dimanche...