Agriculture : La RDC compte adhérer à l’organisation internationale du bambou et du rotin (INBAR)

Bukavu le 21 janvier 2022, Le Conseil des Ministres présidé par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi en vision conférence, vendredi 20 janvier 2023, à partir de Bruxelles, a adopté le projet d’ordonnance loi portant ratification de l’adhésion de la République Démocratique du Congo (RDC) au Traité de l’organisation internationale du bambou et du rotin, en sigle, (INBAR).

Ce projet d’ordonnance loi autorisant la ratification de traité sur le bambou et le rotin a été soumis au conseil par le ministre de l’agriculture pour examen et adoption.

D’après le compte rendu de la 83eme réunion du conseil des ministres, ce projet a été adopté étant donné que les bambous et les rotins peuvent contribuer considérablement au développement des zones rurales et que la RDC a acquis le statut d’État observateur à l’INBAR depuis le 22 octobre 2021.

“… Le ministre de l’agriculture a soumis au conseil pour examen et adoption, le projet d’ordonnance loi portant autorisation de ratification par la République Démocratique du Congo, du traité sur les bambous et les rotins en sigle INBAR. Le traité sur les bambous et les rotins reconnais que le bambou et le rotin constituent d’importants produits forestiers non lignés qui peuvent contribuer considérablement au développement économique et social des zones rurales. La République Démocratique du Congo a acquis le statut d’État observateur à l’organisation internationale pour les bambous et les rotins depuis le 22octobre 2021. Le projet d’ordonnance loi présenté vise donc à finaliser le processus d’adhésion au traité et permettre à la République d’acquérir le statut d’État membre. Après débat et délibération, ce projet d’ordonnance loi a été adopté”, peut-on lire dans ce compte rendu.

Selon le coordonnateur du programme national de Bambou et rotin, il reste que la promulgation de cette loi par le Chef de l’État pour que la RDC bénéficie des actions de l’INBAR afin de réaliser les projets envisagés par le programme sur l’utilisation des bambous pour le développement du pays.

Les récentes recherches faites sur le bambou ont démontré que cette culture intervient dans la construction notamment des meubles et immeubles, la fabrication des papiers; le Bambou joue un rôle important dans l’ornement et la lutte anti érosive.

Salomon MUBASI

Les plus vus

Beni : Plus de 42.250 enfants attendus pour la vaccination contre la Rougeole en zone de santé d’Oïcha

Kinshasa, 06 février 2023 : La campagne de vaccination contre la rougeole a démarré ce lundi dans la zone...

Séisme en Turquie : Le footballeur Ghanéen Christian Atsu introuvable !

Kinshasa, 06 février 2023 - l'attaquant international ghanéen, Christian Atsu, fait partie des personnages sportifs portés disparus à la...

Attaque ciblée contre un hélicoptère de la Monusco : Kinshasa charge le M23 et l’armée rwandaise

Kinshasa, 06 février 2023 : Dans un communiqué rendu public ce lundi, le gouvernement congolais condamne l’attaque ciblée contre...

RDC – Probable dialogue pour mettre fin aux violences à l’Est : “La Belgique a l’art du compris. Nous sommes prêtes à servir de...

Kinshasa, 06 février 2023 : Après son séjour de 5 jours à Luanda en Angola et à Kinshasa, Capitale...

RDC – Processus électoral : Reçus par une responsable belge, les candidats à la présidentielle émettent des doutes quant à la probité du processus...

Kinshasa, 06 février 2023 : La ministre belge des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, en séjour à Kinshasa, a échangé...