RDC-Inaction de la force de l’EAC: La societé civile du Sud-Kivu invite la population à prendre son destin en main

Bukavu, 21 janvier 2023- Dans l’objectif de dénoncer l’inaction et la pretendue complicité de la force régionale de East Africa Community(EAC) face aux terroristes du M23 et l’obligation pour chaque citoyen de defendre la République Démocratique du Congo, le Bureau de Coordination de la Societé Civile du Sud-Kivu (BCSC-SK), a organisé une tribune d’expression populaire, vendredi 20 janvier, en la salle Concordia de l’archeveché de Bukavu.

Pour le president du BCSC Adrien Zawadi, cette tribune d’expression a eu pour objectif d’interpeller l’opinion nationale sur le danger de balkanisation qui guette la Republique Democratique du Congo et une occasion pour lancer un vibrant appel à toute la communauté afin d’appliquer la volonté des heros nationaux et la constitution du pays.

“Patrice Emery Lumumba qui est mort pour l’unité de ce pays; Laurent Desiré Kabila qui a demandé qu’on ne puisse jamais trahir la nation; nos évêques Muzihirwa qui a dit de ne jamais quitter nos terres de nos ancetres et Kataliko qui a demandé qu’on ne pas accepter que notre pays soit decouper morceaux par morceaux. La deuxieme de choses, c’est justement d’appliquer la constitution de la République et dans cette constitution l’article 63, nous oblige à chaque citoyen de proteger l’integrité terriotoriale”, a-t-il fait savoir avec un ton revolté

Par ailleurs , Adrien Zawadi deplore l’inaction de la force de EAC face aux atrocités et violations graves de droits de l’homme que commettent le terroriste du M23 à l’egard de la population, pourtant sensée proteger cette dernier.

“Notre pays a fait le choix d’appeler les forces de l’EAC pour accompagner nos FARDC à chasser le M23 mais une fois sur terrain, cette force-là a changé de logique et a dit qu’elle ne pas venue combattre le M23 mais elle est venue créer des zones tempons. Alors ces zones tempons sont dans quel pays si ce ne pas en RDC et curieusement les terroristes du M23 disent qu’ils n’accepteront jamais que ces espaces, soi-disant sont liberés par le M23 soit occupés par nos forces; alors seront occupés par quel autre force » s’est -t- il demandé

Signalons que, cet espace d’expression populaire permetra à la societé civile d’élaborer de strategies, afin de savoir comment se ranger aux cotés des Forces Armées de la Republique Démocratique du Congo(FARDC), à travers des actions non violentes, confermement aux instruments juridiques nationaux et internationaux.

Fulgence Rukata

Les plus vus

Assemblée nationale : “Un député national touche, tout avantage confondu, 14 millions de FC” (Vital Kamerhe)

Kinshasa, 15 juin 2024- La plénière de clôture de la session ordinaire de mars à l'Assemblée nationale a effectivement...

Foot: V. Club soulève le trophée de la 58e coupe du Congo 

Kinshasa, 15 Juin 2024 - La 58è édition de la coupe du Congo appartient à l'A V.Club. Les Dauphins...

RDC : Felix Tshisekedi annonce un suivi et une évaluation de chaque membre du gouvernement à intervalle de trois mois

Kinshasa, 15 juin 2024 - En vue de s’assurer de l’efficacité des membres du gouvernement Suminwa, il est prévu...

RDC-Sécurité : Les officiers l’inspection générale de la police formés sur les techniques d’enquête judiciaire

Kinshasa, 15 juin 2024 - L'inspection Générale de la Police nationale congolaise (IGPNC) a remis des brevets, vendredi 14...

RDC : Qui est Léonnie Kandolo, la nouvelle ministre du Genre, famille et enfant ?

Kinshasa, 14 juin 2024 - Le ministère du Genre, famille et enfant connaît désormais une nouvelle locataire. Il s’agit...