Gestion des forêts et des tourbières : l’Indonésie et la RDC s’accordent

Kinshasa, 24 janvier 2023 : En séjour à Kinshasa depuis dimanche dernier, le Ministre-Coordonnateur Indonésien en charge des Affaires Maritimes et de l’Investissement, Luhut Binsar Pandjaitan était reçu par le premier ministre congolais, dans le cadre de la consolidation de la coopération sud- sud, et cela, dans les secteurs de l’environnement et de la transformation des minerais stratégiques qui entrent dans la fabrication des batteries électriques.

Une visite qui intervient après la signature en novembre dernier au sommet de G20 à Bali de l’accord entre le Brésil, l’Indonésie et la RDC sur la valorisation de leurs forêts respectives mais aussi d’un tête à tête à Davos en Suisse avec le Président Félix Tshisekedi.

“Le président indonésien m’a changé de transmettre ses salutations et sa sympathie au Gouvernement de la République démocratique du Congo. Il ya deux choses que nous allons faire avec le gouvernement de la République démocratique du Congo. Premièrement, la collaboration au sujet de la forêt tropicale et les tourbières pour créer le crédit carbone pour les deux pays. Et nous pensons le faire avec le Brésil. C’est-à-dire, une tripartite RDC-Indonésie et Brésil. Ce sera une très grande puissance en capacité de négociation au niveau international. Concernant le changement climatique, la République démocratique du Congo est un pays très riche. Si nous pouvons travailler ensemble, la RDC et l’Indonésie, nous serons capables d’amener la prospérité pour nos peuples respectifs”, a-t-il confié à la presse.

Et d’ajouter : “Et nous croyons que nous pouvons aller vite vers la mise en œuvre de cette collaboration, de manière particulière. Le deuxième point au centre de nos échanges avec le Premier Ministre congolais Jean-Michel Sama lukonde kyenge, concerne le partage d’expériences dans la gestion des ressources minérales qui sont cruciales pour le changement climatique. En ce qui nous concerne, en Indonésie, nous faisons en sorte que chaque bénéfice qui émane des ressources minérales puisse bénéficier au peuple indonésien. Lors de notre rencontre à Davos, le Président Félix m’avait dit que c’est exactement ce qu’il veut. C’est sa vision et c’est l’approche qu’il veut appliquer pour le peuple congolais. Il tient à ce que les ressources minérales bénéficient premièrement au peuple congolais. La collaboration entre la RDC et l’Indonésie va nous permettre de construire ce système voulu par les deux pays afin de matérialiser la même vision comme par exemple les véhicules électriques, les batteries sur base de lithium. La République démocratique du Congo et l’Indonésie, nous pouvons construire un partenariat fort et qui va bénéficier aux peuples de nos deux pays. Ça va créer les opportunités d’emplois pour des millions et des millions de congolais”.

Pour la VPM en charge de l’Environnement Ève Bazaiba, la rencontre de ce jour est la résultante d’un long processus qui a abouti à la signature d’un accord tripartite, Brésil-RD-Indonésie. La rencontre d’aujourd’hui s’inscrit dans le cadre de la bilatérale entre la RDC et l’Indonésie pour la mise en œuvre de cet accord.

“C’est un accord qui se fera en deux volets pour aboutir au développement Durable. Le premier volet, c’est notre couvert forestier, les forêts de mangroves et les tourbières. Comment les capitaliser ? Parce que la RDC, comme pays solution, joue le même rôle que le Brésil et l’Indonésie, face aux enjeux du climat. Chaque pays est leader de son bassin. Le deuxième volet, la transformation locale de nos ressources naturelles, en commençant par le bois jusqu’aux minerais parce que les trois pays sont tous porteurs des minerais stratégiques qui aident, non seulement à la nouvelle technologie de l’information et de la communication mais aussi à la transition énergétique. C’est dans le même ordre d’idée que la RDC capitalise les ressources en eau pour avoir l’énergie propre, l’énergie hydroélectrique ainsi que la suite de cette énergie qui est l’énergie photovoltaïque, l’éolienne, et la biomasse”.

Signalons qu’avec Julien Paluku, ils avaient discuté sur plusieurs domaines, dont la valorisation des forêts congolaises, indonésiennes et brésiliennes, la transformation des déchets et l’appui de l’Indonésie dans la matérialisation du grand projet panafricain de l’installation d’une première usine de fabrication des précurseurs des batteries électriques dans la province du Haut-Katanga.

MAKAMBO Bernetel

Les plus vus

Séisme en Turquie : Le footballeur Ghanéen Christian Atsu introuvable !

Kinshasa, 06 février 2023 - l'attaquant international ghanéen, Christian Atsu, fait partie des personnages sportifs portés disparus à la...

Attaque ciblée contre un hélicoptère de la Monusco : Kinshasa charge le M23 et l’armée rwandaise

Kinshasa, 06 février 2023 : Dans un communiqué rendu public ce lundi, le gouvernement congolais condamne l’attaque ciblée contre...

RDC – Probable dialogue pour mettre fin aux violences à l’Est : “La Belgique a l’art du compris. Nous sommes prêtes à servir de...

Kinshasa, 06 février 2023 : Après son séjour de 5 jours à Luanda en Angola et à Kinshasa, Capitale...

RDC – Processus électoral : Reçus par une responsable belge, les candidats à la présidentielle émettent des doutes quant à la probité du processus...

Kinshasa, 06 février 2023 : La ministre belge des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, en séjour à Kinshasa, a échangé...

RDC – Socoda : Catherine Kathungu l’emporte au Conseil d’État, l’Assemblée générale fixée au 9 février

Kinshasa, 06 février 2023- Le Conseil d’Etat a tranché, le 3 février dernier, sur l’affaire opposant la ministre de...