RDC : Félix Tshisekedi, déjà 4 ans au pouvoir !

Kinshasa, 24 janvier 2023 : Élu président de la République Démocratique du Congo à l’issue de l’élection présidentielle de décembre 2018, Félix Tshisekedi vient de totaliser 4 ans à la tête du pays, ce 24 janvier ; jour du passage civilisé et pacifique du pouvoir avec son prédécesseur Joseph Kabila.

Cinquième président de la RDC, le dénommé “Fatshi Béton”, n’a que 365 jours pour quitter ou rester au pouvoir après les prochaines élections prévues en décembre 2023.

Mais pour y arriver, il faut présenter un bilan. L’homme des promesses doit faire mieux, car déjà plusieurs congolais mettent en doute son leadership en termes d’actions depuis son arrivée au pouvoir.

Ses lieutenants ne lui endossent pas la responsabilité de tout son bilan : “Tantôt c’est 2 ans de coalition avec le FCC de Joseph Kabila ; et de fois, c’est près de 2 autres années avec Ensemble de Moïse Katumbi”.

Le secrétaire général de son parti, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS ), Augustin Kabuya, a pourtant très oeuvres de Fatshi dans sa tête, comme : “l’effectivité de la gratuité de l’enseignement de l’école primaire ; l’ouverture du pays dans le concert des Nations ; l’augmentation du budget ; la liberté d’opinion et la réduction du nombre des groupes armés en RDC”. Ce, sans compter les nombreux chantiers routiers lancés dans plusieurs parties du pays.

Si le camp Katumbi ne veut pas entrer dans ce débat, le PPRD de Joseph Kabila refuse de se taire.

Pour Ferdinand Kambere, secrétaire permanent adjoint de l’ancien parti au pouvoir, le bilan de Tshisekedi est largement négatif, avec plusieurs cas d’illustrations tels que : “la dépréciation du Franc Congolais ; un processus électoral chaotique ; la situation sécuritaire alarmante avec l’arrivée des forces étrangères sur le sol congolais suite à l’occupation du M23 des territoires congolais ; la liberté d’expression pire avec l’arrestation des politiques pour leur opinion”.

Lui-même, Félix Tshisekedi, attend être réélu pour parachever l’oeuvre de la reconstruction lancée avec le projet de développement des 145 territoires ; poursuivre sa lutte contre la corruption et l’impunité ; remettre la dignité à l’homme congolais et continuer de donner la belle image de la RDC au niveau international à travers sa diplomatie agissante.

MAKAMBO Bernetel

Les plus vus

Attaque ciblée contre un hélicoptère de la Monusco : Kinshasa charge le M23 et l’armée rwandaise

Kinshasa, 06 février 2023 : Dans un communiqué rendu public ce lundi, le gouvernement congolais condamne l’attaque ciblée contre...

RDC – Probable dialogue pour mettre fin aux violences à l’Est : “La Belgique a l’art du compris. Nous sommes prêtes à servir de...

Kinshasa, 06 février 2023 : Après son séjour de 5 jours à Luanda en Angola et à Kinshasa, Capitale...

RDC – Processus électoral : Reçus par une responsable belge, les candidats à la présidentielle émettent des doutes quant à la probité du processus...

Kinshasa, 06 février 2023 : La ministre belge des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, en séjour à Kinshasa, a échangé...

RDC – Socoda : Catherine Kathungu l’emporte au Conseil d’État, l’Assemblée générale fixée au 9 février

Kinshasa, 06 février 2023- Le Conseil d’Etat a tranché, le 3 février dernier, sur l’affaire opposant la ministre de...

RDC – Enrôlement des électeurs : “Cette carte vous permettra de participer aux élections et d’avoir accès à votre carte d’identité” (Patrick Muyaya)

Kinshasa, 06 février 2023 : Le ministre de la Communication et Porte-Parole du Gouvernement, Patrick Muyaya s’est enrôlé dimanche...