Lac-Kivu : Lancement du dégazage industriel du Golf de Kabuno

Kinshasa, 31 janvier 2023- Le Ministre national des hydrocarbures, Didier Budimbu a procédé, lundi 30 janvier 2023, au lancement des travaux du dégazage industriel du golf de Kabuno, au lac-Kivu, dans la province du Nord-Kivu (RDC).

Tout a commencé dans la grande salle de l’hôtel Serena de la ville touristique de Goma, en présence de plusieurs personnalités. Dans son discours, le patron des hydrocarbures a précisé que les travaux de dégazage de cette partie sont financés par le Gouvernement congolais avec un décaissement de 1,3 millions des dollars américains (USD) en faveur de la société “l’imnological Engineering SAS” pour le démarrage des activités du dégazage industriel dans le lac.

Didier Budimbu a estimé que ce projet arrive grâce à l’implication personnel du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo. Pour lui, cela s’inscrit dans la vision du Président de la République pour stabiliser le pays.

“Aujourd’hui sous l’impulsion du chef de l’État et à la lumière de l’éruption volcanique de mai 2021, il a été décidé de passer à la phase industrielle du dégazage nous permettant d’éliminer les grandes quantités de gaz carbonique. Pour ce faire, la société Liminological Ingénieuring a été mise à contribution pour concevoir et fournir les équipements techniques nécessaires pour cette phase spéciale du dégazage. Malgré les défis logistiques me concoctés, je suis heureux d’annoncer ce jours que les équipements du dégazage pour l’installation de la première station, sont arrivés sur place”, a-t-il indiqué.

Ce projet de dégazage du Golf de Kabuno comprend deux phases. La phase pilote et la phase industrielle. Pour la phase pilote une station a été installée en 2017 au niveau du Lac Kivu. C’est après le résultat concluant de fonctionnement de cette station Pilote que le Gouvernement de la République a levé l’option de passer à la phase industrielle de ce projet de dégazage du Golf de Kabuno.

Signalons que le lac Kivu renferme dans l’ensemble 66 milliards de normo-metres cubes de gaz méthane pour des fins économiques et 300 milliard normo-metres cubes de dioxyde de carbone, dissous dans ses eaux.

Selon les chercheurs, l’accumulation de ces gaz constitue un risque permanent d’explosion gazeuse pour des millions des populations environnentes.

Magloire TSONGO

Les plus vus

RDC: Judith Suminwa hausse le ton contre la vie ostentatoire et du luxe insolent des membres du gouvernement  

Kinshasa, 23 juillet 2024- La Première Ministre a exposé, ce lundi 22 juillet 2024, sur l’implémentation du Programme d’Actions...

Kinshasa : Le gouverneur Bumba va-t-en guerre contre le phénomène Kuluna, la criminalité et les embouteillages

Kinshasa, 23 juillet 2024- Le gouverneur Daniel Bumba Lubaki a présidé, lundi 24 juillet, le tout premier Conseil de...

Kinshasa : Daniel Bumba évalue en profondeur la coopération avec la Turquie sur le projet d’assainissement de la ville

Kinshasa, 23 juillet 2024- Le gouverneur Daniel Bumba Lubaki a reçu, lundi 22 juillet dans son cabinet de travail...

RDC: Corneille Nangaa sera jugé ce mercredi 24 juillet (Constant Mutamba)

Kinshasa, 22 juillet 2024- Le ministre d'Etat de la justice annonce à travers un communiqué signé ce lundi 22...

Procès Bukanga Lonzo : la Cour constitutionnelle renvoie l’audience au 11 novembre

Kalemie, 22 juillet 2024- Initialement prévue ce 22 juillet, l'audience du procès Bukanga Lonzo a été renvoyée par la...