Messe Papale à Kinshasa : “déposes tes armes et embrasses la miséricorde” (Pape François)

Kinshasa, 01 février 2023 : Devant le Chef de l’Etat congolais, les membres du gouvernement de la République et autres institutions, des personnalités politiques de l’opposition et de la majorité, des fidèles catholiques et d’autres confessions religieuses, le pape François a dit sa messe historique à l’aéroport de Ndolo à Kinshasa, Capitale de la République Démocratique du Congo.

Dans son homélie, le souverain pontife a invité les chrétiens à déposer leurs armes et à embrasser la miséricorde de Dieu, en RDC.

“Bien aimé, que ce jour-ci soit un temps de grâce pour accueillir et vivre le pardon de Jésus-Christ. Qu’il soit l’occasion pour toi qui portes un lourd fardeau dans ton cœur dont tu as besoin de te débarrasser pour commencer à respirer. Qu’il soit un moment propice pour toi qui t’affirme chrétien dans ce pays et tu commets des violences. A toi, le Seigneur dit : déposes tes armes et embrasses la miséricorde”, a lancé le pape.

Il a profité de l’occasion pour demander à la population de se confier à Jésus-Christ qui, selon lui, demande aux chrétiens de mettre leurs blessures dans les siennes.

“Donnons au Christ la possibilité de guérir nos cœurs”, a ajouté François.

Toujours au cours de cette eucharistie célébrée dans le rite zaïrois, il les a exhortés à ne pas laisser la tristesse l’emporter, et à garder et cultiver la paix.

“Nous qui appartenons à Jésus, nous ne pouvons pas laisser la tristesse l’emporter sur nous, nous ne pouvons pas laisser la résignation et le fatalisme s’installer. Si l’on respire cette atmosphère autour de nous, qu’il n’en soit pas ainsi pour nous : dans un monde découragé par la violence et la guerre, les chrétiens doivent faire comme Jésus”, a dit le Saint Père.

Le pape a demandé aux fidèles de ne pas avoir : “peur de sortir le Crucifix de votre col et de vos poches, de le prendre dans les mains et de le porter sur le cœur pour partager vos blessures avec celles de Jésus. De retour à la maison, prenez le Crucifix que vous avez et embrassez-le. Donnons au Christ la possibilité de guérir nos cœurs, jetons en Lui le passé, toutes les peurs, toutes les angoisses”.

Le pape demande aux fidèles d’aider les pauvres : “Voilà le meilleur antidote contre la tentation de nous diviser et de devenir mondains, avoir le courage de regarder les pauvres et de les écouter, car ils sont des membres de notre communauté, et non pas des étrangers à ôter de notre vue et de notre conscience. Ouvrir notre cœur aux autres, au lieu de le fermer sur nos problèmes ou sur nos vanités”.

Au finish, il appelle les fidèles à collaborer avec tous, à briser le cercle de la violence, à démanteler les complots de la haine.

MAKAMBO Bernetel

Les plus vus

RDC-Education nationale : Voici les modalités de fixation des frais scolaires pour l’année 2024-2025

Kalemie le 25 juillet 2024- Le ministère à charge de l'éducation nationale et nouvelle citoyenneté a rendu public à...

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...