Réaménagement du gouvernement : CAFCO plaide pour l’augmentation du quota des femmes

Kinshasa, 10 février 2023 : Selon plusieurs sources, un réaménagement de l’équipe gouvernementale est attendue dans un futur proche en République Démocratique du Congo.

Dans une déclaration faite ce vendredi, et dont une copie nous est parvenue, le Cadre Permanent de Concertation de la Femme Congolaise (CAFCO) appelle le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi à s’investir pour l’amélioration du quota de représentativité des femmes, au-delà de 30%.

En outre, cette structure de la société civile qui milite pour le respect des droits des femmes plaide pour la reconduction des femmes qui font déjà partie de l’exécutif national actuel conduit par Jean-Michel Sama Lukonde.

“Le CAFCO compte sur votre ouverture à l’égalité des sexes, à votre sensibilité au genre pour que lors de ce réaménagement, le taux de participation des femmes ne baisse pas, qu’il soit plutôt davantage amélioré pour aller au-delà de 30%. Les femmes du CAFCO plaident pour le maintien à leurs postes, des femmes qui sont déjà au Gouvernement. En cas des permutations, que les femmes déjà minoritaires au sein du Gouvernement ne perdent pas leurs postes en faveur des hommes. Autant que faire se pourra, les femmes du CAFCO demandent à son Excellence de nommer d’autres femmes pour booster la participation politique des femmes”, peut-on lire dans ce document lu par Grâce Lula.

Par ailleurs, CAFCO qui reconnaît la volonté politique du Chef de l’Etat de valoriser l’expertise et le leadership des femmes, l’invite à poursuivre sur cette lancée, malgré certains défis à relever.

“Les expertises, les personnes ressources, les compétences existent dans les milieux des femmes et sont là dans tous les secteurs et à divers niveaux pour atteindre la parité et ainsi briser le plafond de verre qui les limite”, déclarent les femme, qui saluent les avancées réalisées par la RDC au sujet de la participation politique des femmes depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême, notamment avec le taux de 27% des femmes atteint dans le Gouvernement central, la nomination d’une femme comme gouverneure de la Banque Centrale du Congo (BCC), la présence des femmes dans le panel d’accompagnement du mandat du Chef de l’État à la tête de l’Union Africaine, la tenue à Kinshasa d’un atelier international sur la masculinité positive, la nomination des femmes parmi les mandataires publics et administrateurs ainsi que l’élection de 5 femmes comme gouverneures des provinces.

La Rédaction

Les plus vus

RDC: Judith Suminwa hausse le ton contre la vie ostentatoire et du luxe insolent des membres du gouvernement  

Kinshasa, 23 juillet 2024- La Première Ministre a exposé, ce lundi 22 juillet 2024, sur l’implémentation du Programme d’Actions...

Kinshasa : Le gouverneur Bumba va-t-en guerre contre le phénomène Kuluna, la criminalité et les embouteillages

Kinshasa, 23 juillet 2024- Le gouverneur Daniel Bumba Lubaki a présidé, lundi 24 juillet, le tout premier Conseil de...

Kinshasa : Daniel Bumba évalue en profondeur la coopération avec la Turquie sur le projet d’assainissement de la ville

Kinshasa, 23 juillet 2024- Le gouverneur Daniel Bumba Lubaki a reçu, lundi 22 juillet dans son cabinet de travail...

RDC: Corneille Nangaa sera jugé ce mercredi 24 juillet (Constant Mutamba)

Kinshasa, 22 juillet 2024- Le ministre d'Etat de la justice annonce à travers un communiqué signé ce lundi 22...

Procès Bukanga Lonzo : la Cour constitutionnelle renvoie l’audience au 11 novembre

Kalemie, 22 juillet 2024- Initialement prévue ce 22 juillet, l'audience du procès Bukanga Lonzo a été renvoyée par la...