M23: Lamuka projette une marche pour “dénoncer la complicité et l’incompétence du pouvoir en place” samedi 11 mars

Kinshasa, 1er mars 2023- La plateforme politique Lamuka annonce une marche, dit-elle, de résistance patriotique dans les grandes villes du pays pour le 11 mars prochain.

D’après un communiqué rendu public par Martin Fayulu, leader de cette force politique de l’opposition, cette marche vise 4 objectifs.

Il s’agit notamment de :
1. Dénoncer et condamner l’agression dont notre pays est victime;

2. Dénoncer et condamner la complicité et l’incompétence du pouvoir en place dans la conduite de la guerre contre l’agression rwandaise;

3. Exiger le retrait immédiat des troupes de l’EAC de notre pays;

4. Demander aux Nations-Unies et à l’Union Africaine d’éloigner les éléments des FDLR de notre pays.

Signalons que les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda ont ressurgi depuis le mois de mai de 2022 dans la province du Nord-Kivu. Ces derniers se sont accaparés de plusieurs territoires en dépit des résolutions de Nairobi et Luanda les intimant de se retirer.

Cette situation a notamment créé une catastrophe humanitaire avec des milliers des déplacés obligés de trouver refuge à la belle étoile.

Cédric BEYA

Les plus vus

RDC-Education nationale : Voici les modalités de fixation des frais scolaires pour l’année 2024-2025

Kalemie le 25 juillet 2024- Le ministère à charge de l'éducation nationale et nouvelle citoyenneté a rendu public à...

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...