RDC : “Qu’il y ait élections ou pas, Tshisekedi doit faire ses valises et partir” (Fayulu)

Kinshasa, 06 mars 2023 : L’opposant Martin Fayulu vient de lancer un défi contre le président de la République, Félix Tshisekedi.

Sur son compte Twitter, le président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), Martin Fayulu s’est ainsi exprimé : “Nous rappelons à Monsieur Félix Tshisekedi que le mandat qu’il a usurpé, comme tout le monde l’a confirmé, prend fin le 23 janvier 2024 à minuit. Qu’il y ait élections ou pas, il doit faire ses valises et partir à cette date là. Nous ne transigerons pas sur le délai constitutionnel”.

Comme à l’époque de Kabila, si celui-ci avait épuisé ses deux mandats, cette phrase réapparaît dans la scène politique, alors que Félix Tshisekedi n’est qu’à son premier mandat, et que selon la Constitution, il peut briguer un second.

Les élections générales en RD Congo sont prévues en décembre 2023. Avec la situation sécuritaire actuelle qui prévaut dans la partie Est du pays, Félix Tshisekedi craint que les choses tournent mal, et que l’on tende vers un glissement. Entre-temps, l’enrôlement des électeurs se poursuit dans le reste des aires opérationnelles.

MAKAMBO Bernetel

Les plus vus

RDC-Education nationale : Voici les modalités de fixation des frais scolaires pour l’année 2024-2025

Kalemie le 25 juillet 2024- Le ministère à charge de l'éducation nationale et nouvelle citoyenneté a rendu public à...

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...