Assemblée nationale : “Le taux d’exécution des matières de la session de septembre évalué à 34%” (DYCARP)

Kinshasa, 14 mars 2023 : Sur 107 matières inscrites lors de la session de septembre à l’Assemblée nationale, seules 33 ont été examinées, soit 34%. C’est ce que révèle la Dynamique de Contrôle citoyen des Activités des Représentants du Peuple en République Démocratique du Congo (DYCARP), à travers un rapport rendu public, ce mardi à l’Université de Kinshasa (UNIKIN).

Le secrétaire général de cette structure citoyenne, Pépé Kifu, a ajouté que sur ce volet de vote des lois inscrites durant cette session parlementaire, 24 matières ont été adoptées.

“Sur le plan de vote des lois, sur 107 matières, il y a eu 97 matières législatives et 10 matières non législatives. Sur un total de 107 matières de la session 33 ont été examinées et 24 adoptées, soit une réalisation de 34%”, a déclaré Pépé Kifu Mupepe, Secrétaire Général de la Dycarp.

Dans son allocution, il a révélé qu’en ce qui concerne les vacances parlementaires, seulement 55,1% des rapports de l’ensemble des représentants du peuple ont été déposés au bureau de l’Assemblée Nationale.

“Les élus de la province de Tanganika sont venus en tête avec 80% pour le dépôt”, a-t-il fait savoir.

Pour ce faire, la DYCARP a formulé plusieurs recommandations, notamment au bureau de l’Assemblée en l’invitant à améliorer le travail législatif en donnant la priorité aux lois à même de servir de levier au développement intégral du pays. De même que de mener une étude relative à la problématique de l’efficacité et à l’applicabilité des lois en RDC.

Aux élus nationaux, de déclencher systématiquement des mécanismes de contrôle parlementaire en cas d’actes scandaleux émanant de l’exécutif ou des mandataires publics (détournement à grande échelle des deniers publics).

S’adressant particulièrement aux élus de l’Union sacrée, la coalition au pouvoir, la DYCARP les recommande de privilégier les intérêts supérieurs de la nation, en toute action et en toute circonstance pour rencontrer les ententes légitimes du peuple congolais.

Par ailleurs, cette structure qui s’est donnée la mission d’accompagner les représentants du peuple dans l’accomplissement de leur mandat en faveur de la population à travers un contrôle citoyen des activités parlementaires, a annoncé également étendre sa mission au Sénat ainsi qu’à l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

Rappelons que cette publication intervient à la veille de la rentrée parlementaire pour le compte de la session de mars prévue pour ce 15 mars.

Cédric BEYA

Les plus vus

Assemblée nationale : deuxième report de l’élection du bureau définitif 

Kinshasa, 17 mai 2024- Prévue pour ce 18 mai, l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale est reportée à...

RDC-Lutte contre la prédation des finances publiques : ODEP renforce son mécanisme du contrôle citoyen

Kinshasa, 17 mai 2024- L'observatoire de la dépense publique (ODEP) a annoncé, vendredi 17 mai, au cours d'une conférence...

Foot – Eliminatoires Mondial 2026 : Des arbitres libyens et tunisiens aux commandes de deux prochains matchs de la RDC

Kinshasa, 17 Mai 2024 - Les officiels des matchs de la RDC pour la 3è et 4è journée comptant...

RDC-Medias: 30 jours de suspension infligés à l’émission Bosolo na Politik de Israël Mutombo

Kalemie, 17 mai 2024- Le conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC) a suspendu à titre conservatoire...

RDC: Plainte contre Rawbank et Airtel pour vol en bande organisée (Document)

Kinshasa, 17 mai 2024- Scène invraisemblable. La banque Rawbank et la société de télécommunication Airtel sont traduites en justice...