RDC : L’Angola expulse 435 congolais en situation irrégulière sur son sol

Kinshasa, 20 mars 2023 : 435 congolais ont été expulsés de la République d’Angola, vendredi 17 mars 2023 via la frontière de Kamako, dans la province du Kasaï.

“435 congolais ont été expulsés de l’Angola, ce vendredi 17 mars par le poste frontalier principal de Kamako. Parmi eux nous avons 370 hommes, 42 femmes, 7 garçons et 16 filles. Ces expulsions se font de manière inhumaine et brutale. Nos compatriotes passent plusieurs jours en prison et sont expulsés sans bagages et plusieurs d’entre-eux présentent des signes de maladie et fatigue”, a dit l’abbé Trudon Keshilemba Lamba, président de la société civile de Kamako.

Information confirmée par la Direction générale des Migrations de la RDC (DGM), sans faire trop de commentaires.

Signalons qu’en décembre 2022, plus de 150 congolais ont été expulsés de l’Angola via le même poste frontalier principal de Kamako.

La Rédaction

Les plus vus

Foot : Félix Tshisekedi rassure du come-back de Luvumbu à l’As V. club

Kinshasa, 23 février 2024- Après résiliation du contrat avec son club au Rwanda pour avoir célébré son but en...

Arrestation du journaliste Bujakera : “Notre justice est malade, je crois qu’il est un peu victime de ça” (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 22 février 2024- Lors du briefing presse, jeudi 22 février, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a réagi...

RDC : Félix Tshisekedi qualifie de “receleur” l’UE après la signature d’un accord sur le développement de la chaîne de valeur avec le Rwanda

Kananga, 22 février 2024- Le Chef de l'État Congolais Félix Tshisekedi a qualifié de “receleur” l'Union Européenne après la...

Kinshasa : Insalubrité au Rond point UPN, la population crie au secours

Kinshasa, 22 février 2024 - Le rond point 24 à l'UPN dans la commune de ngaliema se trouve dans...

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...