Journée internationale de la forêt : “La RDC a perdu environ 350.000 hectares de forêts intactes ces 20 dernières années à Yangambi” (CIFOR-ICRAF/RDC)

Kinshasa, 21 mars 2023- Le paysage de Yangambi, situé dans la province de la Tshopo et comprenant Kisangani, Bengamisa, Isangi, Yanonge et d’autres villes et villages, a perdu environ 350.000 hectares de forêts intactes ces 20 dernières années, passant de 1.45 millions d’hectares en 2001 à 1.1 millions d’hectares en 2021.

Ces données sont livrées par le Centre de Recherche Forestière internationale, en sigle (CIFOR) et le Centre de Recherche en agroforesterie, en sigle (ICRAF), à travers un communiqué rendu public en marge de la journée internationale de la forêt célébrée ce mardi 21 mars.

Pour ce faire, cette organisation appelle la population à la protection et gestion durable de la forêt tout en soulignant que “la forêt est tout ce que nous sommes”.

“La forêt abrite la flore, la faune et des millions de personnes. Elle régule le climat, protège le sol, purifie l’eau et nous fournit des milliers de produits, tant ligneux que non-ligneux. La forêt est notre pharmacie, notre hôpital, et notre école de vie salutaire. Elle nous rend service jusqu’à notre dernière demeure”, peut-on lire dans ce communiqué.

Ce, tout en constatant avec regret que les forêts du monde entier sont menacées par la déforestation indiscriminée, la dégradation et la surexploitation, contribuant au changement climatique et réduisant leur capacité
d’atténuation de plusieurs zoonoses.

S’agissant particulièrement du paysage de Yangambi qui subit également ce fléau, cette CIFOR-ICRAF affirme avoir ensemble avec ses partenaires mais aussi la population locale contribué au dans la lutte contre la déforestation et pour l’amélioration du bien-être local.

“Depuis 2018, en collaboration avec les populations locales, l’INERA, l’UNIKIS et plusieurs partenaires
tant locaux qu’internationaux, et avec le soutien de l’Union Européenne, cette organisation environnementale a déjà planté environ 3 millions d’arbres et restauré plus de 2.000 hectares de terres dégradées, gérées aujourd’hui en chemins agroforestiers visant l’augmentation de la production agricole et la diversification des revenues des ménages”.

Par ailleurs, CIFOR-ICRAF et ses partenaires recommandent l’entrepreneuriat, l’innovation, la recherche et la bonne gestion des ressources naturelles afin que les forêts contribuent au bien-être des populations locales.

Signalons que pour cette année, la journée internationale de la forêt a été célébré sous le thème ”Les forêts et la santé”. Cette journée a été proclamée par l’Organisation des Nations Unies en 2012 dans le but de sensibiliser le public à l’importance des forêts pour notre planète.

Cédric BEYA

Les plus vus

Exetat 2024: La publication des résultats débute le 24 juillet

Kinshasa, 20 juillet 2024 - C’est le mercredi 24 juillet prochain que va débuter la publication des résultats de...

RDC: Acacia Bandubola appelée à sévir contre la spoliation du patrimoine foncier de la SNCC

Kinshasa, 19 juillet 2024- La société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) fait face à la spoliation...

Education – Revue annuelle des performances : Le député André Kongolo s’engage à porter les recommandations de la sous-divison de Kasa-Vubu à l’Assemblée provinciale

Kinshasa, 19 juillet 2024 - Ouvertes jeudi 18 juillet, les assises de la Revue annuelle des performances (RAP) ont...

Kinshasa : Grogne des vendeuses des pagnes au beach Ngobila

Kinshasa, 19 juillet 2024- Les vendeuses des pagnes au beach Ngobila en colère à cause de la fermeture du...

RDC : Le gouvernement “a besoin de plus des recettes” pour financer la relance du PDL 145 territoires (CCE)

Kinshasa, 19 juillet 2024- Réunis autour de la Première ministre, jeudi 18 juillet, les membres du comité de conjoncture...