RDC- Sama 2 avec 58 membres: “Ça nous pousse à croire que le dépassement budgétaire sera au rendez-vous, la délinquance financière aussi” (Porte-Parole Envol)

Kinshasa, 24 Mars 2023- Maître Rodrigue Ramazani, porte-parole du Parti Politique Envol du député national Delly Sessanga estime que le nouveau gouvernement de Sama Lukonde composé 58 membres n’a pas rencontré le défi de la réduction du train de vie de l’Etat.

A travers une interview accordée à Depeche.cd, il le qualifie d’éléphantesque et craint de voir qu’avec les nouveaux venus que cette équipe consomme à elle seule une bonne quantité du crédit budgétaire.

“Le plus grand défi c’est la réduction du train de vie de l’État. Le gouvernement est resté éléphantesque, il va continuer à consommer le crédit budgétaire. Nous ne sommes pas sortis de l’auberge partimonieuse de nos finances publiques. Un gouvernement pareil nous pousse à croire que le dépassement budgétaire sera au rendez-vous, l’indiscipline financière sera au rendez-vous, la délinquance financière aussi et pourtant le voeu de tous les congolais était de voir la réduction drastique du train de vie de l’État. Le gouvernement de la République de 58 personnes c’est de trop. C’est exagéré pour rien alors que nous avons plus des défis à relever au regard de tous ce que nous vivons aujourd’hui dans notre finance publique”, a-t-il déclaré.

A lui d’ajouter : “Voir un gouvernement de 58 personnes avec des personnes qui viennent d’arriver avec les élections qui se pointent aussi à l’horizon, la plus grande inquiètude c’est le trésor public qui va encore saigne à blanc”, craint-il.

Par ailleurs, cet acteur politique recommande au Chef de l’Etat de faire diligence en signant l’ordonnance portant attribution des membres du gouvernement.

“Je pense que cette fois que le Président de la République ne fera preuve d’autant du fainéantisme pour le sortir après 6 ou 8 mois comme c’était le cas pour le gouvernement Sama 1. Cette fois j’espère qu’il pourra faire diligence lui et son cabinet pour que cette ordonnance soit disponible un peu plus tôt et permettre aux membres du gouvernement de savoir ce qu’ils vont faire et qu’est ce que le Président de la République et le Premier ministre attendent d’eux”.

A cela, il s’est refusé de juger le profil ou mieux le casting fait par le Président de la République face à la situation que traverse actuellement le pays notamment sur le plan sécurité et social.

“Il ne faut pas mettre la charrue avant le bœuf. Il faudrait attendre l’effectivité du travail parce que vous savez qu’un maçon on ne peut que le juger qu’au pied du mur. C’est à partir du moment où ils vont se mettre au travail que nous allons effectivement le juger”, a-t-il conclu.

Par ailleurs, Envol rassure qu’il se prépare pour les élections du 20 décembre 2023 avec son leader Delly Sessanga comme candidat président de la République.

Signalons que la nouvelle équipe gouvernementale Sama Lukonde a été dévoilée dans tard dans la nuit du jeudi à vendredi, à travers une ordonnance Présidentielle lue sur les ondes de la RTNC par la porte-parole du Chef de l’État.

Cédric BEYA

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...