Nord-Kivu : La coalition des jeunes ressortissants des villages riverains du lac-Edouard dénonce l’assassinat de 6 civils à Kyavinyonge

Goma, 10 avril 2023 : La coalition des jeunes ressortissants des villages riverains du lac-Edouard dénonce l’assassinat des six civils dans la cité de Kyavinyonge, située en chefferie des Bashu, dans le territoire de Béni, au Nord-Kivu.

Dans une déclaration rendue publique ce lundi à Goma, ces jeunes accusent les éléments de l’armée congolaise et ceux de l’institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), d’être responsables de ces assassinats. Lors de l’altércation, 13 autres civils ont été blessés.

Tout en compatissant avec les familles des victimes, la coalition des jeunes ressortissants des villages riverains estiment que les actes de samedi dernier brisent à nouveau la collaboration civilo-militaire dans la lutte contre les forces démocratiques alliées (ADF).

“En ces jours que les efforts des autorités provinciales s’orientent vers le renforcement du mariage civilo-militaire pour une durable sécurisation des populations civiles et de leurs biens, nous estimons que des actes barbares fissurent ses efforts au cas où ils restent impunis. Soucieux de contribuer au retour de la paix dans la province du Nord-Kivu en général et le territoire de Beni en particulier, la coalition des jeunes ressortissants des villages riverains du lac-Edouard estime qu’il est temps de temps de mettre à la barbarie de cette force conjointe FARDC-ICCN qui n’est pas à son premier forfait dans les villages riverains du lac-Edouard, laissant toute une cohorte des victimes”, insistent-ils.

Pour ce faire, la coalition des jeunes ressortissants des villages riverains du lac-Edouard appelle les autorités provinciales à diligenter des enquêtes sérieuses pour mettre la main sur les auteurs. À la justice d’ouvrir un procès public en procédure de flagrance dans le village de Kyavinyonge contre les éléments des FARDC et de l’ICCN.

Notons que les civils ont été tués l’après-midi de samedi 8 avril 2023 dans la cité de Kyavinyonge, sur la côte ouest du lac-Edouard. Tout est parti de la construction des vérandas depuis quelques à la frontière entre les territoires de Béni et Lubero. Selon une autre source, les éléments de l’armée loyaliste ont été alertés, avant de descendre sur le lieu pour un constat. Sur place, les habitants n’ont pas tardé de les huer, ce qui a énervé les militaires congolais. Depuis le matin de lundi, un calme règne sur place après 24 heures de tension.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Kinshasa : Félix Tshisekedi lance les travaux de construction des rocades

Kinshasa, 22 juin 2024- Le lancement de construction des rocades de la ville de Kinshasa a eu lieu, samedi...

RDC : Constant Mutamba suspend la délivrance du Folio 92 (F92) aux églises et Asbl

Kinshasa, 22 juin 2024 : Après avoir donné injonction au procureur général près la Cour de cassation d’ordonner des...

RDC : “Les agents et fonctionnaires de l’État seront désormais payés avant le 28e jour de chaque mois” (Ministre des Finances)

Kinshasa, 22 juin 2024 : Le nouveau ministre des Finances de la République démocratique du Congo, Doudou Fwamba Likunde...

Entrepreneuriat : La société Standard Group annonce l’organisation en octobre du “Congrès minier national”

Kinshasa, 22 juin 2024 - Le Congrès minier national aura lieu les 14 et 15 octobre de l’année en...

Foot – Transfert : Heritier Luvumbu signe un contrat de 2 ans avec l’AS V.Club

Kinshasa, 22 Juin 2024 - L'attaquant congolais, Héritier Luvumbu, a paraphé un contrat de 2 ans avec la formation...