Crise entre Fayulu-Muzito : “Nouvel Elan prend à ce jour les commandes de Lamuka comme prescrit dans la convention pour les six prochains mois” (Blanchard Mongomba)

Kinshasa, 11 avril 2023- Comme annoncé le 1er avril, le parti politique Nouvel Élan vient de constater, mardi 11 avril, jour prévu pour la passation du flambeau, l’auto exclusion de la plateforme Lamuka, de Martin Fayulu et son parti ECIDé.

Le secrétaire général de Nouvel Elan, Blanchard Mongomba a déclaré, en présence de son président Paulin Mboma, qui devait prendre le témoin, que tout ce qui a été fait par Martin Fayulu avec Mathieu Kalele, relève d’une stratégie du mensonge, mais aussi un acte de la rébellion.

“Le Parti Nouvel Elan a rejeté cet acte illégal, accusant Monsieur Martin Fayulu d’avoir utilisé le mensonge comme stratégie pour réaliser sa forfaiture. La meilleure manière pour nous était d’organiser cette activité et de prendre l’opinion à témoin pour montrer la mauvaise fois de Martin Fayulu”, a-t-il déclaré.

De ce fait, Nouvel Elan déclare avoir pris les commandes de cette plateforme pour les six prochains mois comme le stipule leur convention avec Paulin Mboma à sa tête.

“Le Nouvel Elan prend à ce jour les commandes de Lamuka comme le prescrit la convention pour les six prochains mois”, a annoncé Blanchard Mongomba.

Ainsi, durant ce mandat à la tête de Lamuka, il se donne la mission de procéder à l’évaluation du travail réalisé durant les 4 dernières années.

“Ainsi, la plateforme Lamuka n’étant ni un parti politique, ni un regroupement politique, moins encore une plateforme électorale, mais plutôt une alliance pour la résistance et la pression populaire sur les dirigeants, cette évaluation va porter sur : le niveau d’attente des objectifs, des réformes portées par Lamuka à l’intention du pays : le niveau d’adhésion de masses à la lutte de Lamuka; la raison de cette adhésion ou non du peuple à la lutte; la redéfinition du contenu des revendications, de la stratégie de mobilisation des populations et des rapports entre la plateforme et son (ses) parti (s) fondateur (s)”.

Rappelons que cette plateforme a été au départ créée par 8 acteurs politiques ayant créé un front au sein de l’opposition pour débouter le régime de Joseph Kabila en 2018. Actuellement, il ne reste q’une coquille vide, d’après les observateurs avertis.

Cédric BEYA

Les plus vus

Kinshasa : Félix Tshisekedi lance les travaux de construction des rocades

Kinshasa, 22 juin 2024- Le lancement de construction des rocades de la ville de Kinshasa a eu lieu, samedi...

RDC : Constant Mutamba suspend la délivrance du Folio 92 (F92) aux églises et Asbl

Kinshasa, 22 juin 2024 : Après avoir donné injonction au procureur général près la Cour de cassation d’ordonner des...

RDC : “Les agents et fonctionnaires de l’État seront désormais payés avant le 28e jour de chaque mois” (Ministre des Finances)

Kinshasa, 22 juin 2024 : Le nouveau ministre des Finances de la République démocratique du Congo, Doudou Fwamba Likunde...

Entrepreneuriat : La société Standard Group annonce l’organisation en octobre du “Congrès minier national”

Kinshasa, 22 juin 2024 - Le Congrès minier national aura lieu les 14 et 15 octobre de l’année en...

Foot – Transfert : Heritier Luvumbu signe un contrat de 2 ans avec l’AS V.Club

Kinshasa, 22 Juin 2024 - L'attaquant congolais, Héritier Luvumbu, a paraphé un contrat de 2 ans avec la formation...