Nord-Kivu : 59 miliciens “Wazalendo” arrêtés par des FARDC après avoir échangé des tirs avec les M23 à Kibumba

Kinshasa, 12 avril 2023 : Des combats ont éclaté ce mercredi 12 avril 2023, dans la matinée entre les miliciens locaux opérant sous l’égide du groupe dénommé “Éveil des patriotes pour la libération du Congo” (EPLC), contre des rebelles M23, dans la zone de Kibumba, au Nord-Kivu.

Les affrontements se sont déroulés au niveau du Mont Nyundo, qui devait déjà être dégagé par ces rebelles.

Selon le lieutenant colonel Djike Kaiko Guillaume, porte-parole des opérations militaires au Nord-Kivu, ces miliciens dits “Wazalendo” qui ont échangé des tirs avec les terroristes M23, travaillent de leur propre gré sans autorisation des forces loyalistes.

Il l’a dit lors de la présentation à la presse ce même mercredi de 59 membres de ce groupe d’autodéfense arrêtés dans la journée après affrontements avec des terroristes. L’officier militaire a profité de cette occasion pour inviter l’opinion à ne pas lier les actions de ces miliciens aux forces armées congolaises.

Les miliciens “Wazalendo” interrogés pour ce fait, reconnaissent qu’ils ne travaillent pas sous commandement de l’armée. Ils indiquent agir pour protéger la patrie.

Les militaires FARDC ont ainsi saisi les différents mécanismes impliqués dans la pacification de la sous région. Une réunion a d’ailleurs été tenue au bureau de Sokola 2 pour ce fait.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...