Nord-Kivu : Les FARDC rejettent les accusations du M23 sur la violation du cessez-le-feu à Kibumba

Kinshasa, 12 avril 2023 : Accusées de violation du cessez-le-feu par les M23, les Forces armées de la République démocratique du Congo, rejettent en bloc toutes ces accusations.

Dans un communiqué rendu public ce mercredi, et dont une copie est parvenue à dépêche.cd, les Forces armées congolaises à travers le lieutenant colonel Djike Kaiko Guillaume, porte-parole militaire en province, affirme que l’attaque contre une position des M23, ce mercredi vers Kibumba, en territoire de Nyiragongo, est une œuvre des jeunes resistants appelés Wazalendo et non des FARDC.

Pour prouver leur innocence, les Forces armées congolaises ont arrêté et présenté à la presse 59 miliciens du groupe “Wazalendo”, auteurs de cette attaque sur la position des terroristes M23. Ces éléments ont été arrêtés avec des armes en feu et blanches.

Pour ce faire, les Forces armées de la République démocratique du Congo, qui ne nourrissent aucune ambition de violer les accords des Chefs d’État, indiquent demeurer encore dans la posture de l’observance stricte du cessez-le-feu, au regard du processus en cours.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Nord-Kivu- Election des senateurs: La campagne électorale débute ce mercredi (Communiqué )

Goma, 21 mai 2024- Le bureau de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu convoque les députés à une séance plénière, mercredi...

Foot – Liste des Léopards : À la découverte de 3 nouveaux venus

Kinshasa, 21 Mai 2024 - Trois nouveaux visages seront découverts dans la tanière de la RDC lors du prochain...

Ituri : La carence d’eau potable à la base des maladies hydriques à Mambasa

Bunia, le 21 mai 2024 - Plusieurs cas des maladies d'origine hydriques sont enregistrés ces jours dans les villages...

Ituri : La carence d’eau potable à la base des maladies hydriques à Mambasa

Bunia, 21 mai 2024 - Plusieurs cas des maladies d'origine hydriques sont enregistrés ces jours dans les villages des...

Nord-Kivu : 20 personnes interpellées et des effets militaires récupérés dans un bouclage à Beni

Beni, 21 mai 2024- Au total, 20 personnes ont été interpellées par des éléments de la police nationale congolaise...